Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hautes-Pyrénées : il rapporte deux grenades trouvées dans un grenier à la gendarmerie

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Ce mardi, un habitant de Trie-sur-Baïse a ramené deux grenades anglaises datant de la Seconde Guerre mondiale à la gendarmerie. "Un présent explosif" racontent les gendarmes qui ont fait appel aux démineurs de la sécurité civile de Toulouse pour neutraliser les engins.

Les grenades ont été trouvées dans un grenier et transportées jusqu'à la gendarmerie.
Les grenades ont été trouvées dans un grenier et transportées jusqu'à la gendarmerie. - © Facebook - Gendarmerie des Hautes-Pyrénées

"Un présent explosif", c'est de cette manière et non sans humour que la Gendarmerie des Hautes-Pyrénées raconte sur sa page Facebook comment un homme a rapporté mardi deux grenades trouvées dans un grenier !

Des grenades vieilles de 80 ans

Les engins ont été découverts dans un grenier, chez une personne âgée, par un habitant de Trie-sur-Baïse. Ce dernier a pris l'initiative d'amener les deux grenades, de type Mills "provenant certainement d'un parachutage destiné à équiper les maquis Hauts-Pyrénéens durant la seconde guerre mondiale", à la gendarmerie. Le gendarme à l'accueil du commissariat lui a alors demandé de laisser les explosifs dans sa voiture et de s'en éloigner en attendant les démineurs.

Même si les deux grenades ne présentaient que peu de danger, la gendarmerie rappelle "qu'il est toujours dangereux de manipuler des armes, munitions ou explosifs dont on ne sait pas s'ils sont neutralisés, qu'ils doivent toujours être considérés comme dangereux". Mieux vaut donc prévenir la gendarmerie en laissant sur place d'éventuels engins explosifs découverts.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess