Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hautes-Pyrénées : le GIGN déloge un homme retranché chez lui depuis la veille à Horgues

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

D'après le procureur de la République de Tarbes, l'homme est un CRS secouriste en montagne actuellement en arrêt maladie. Il n'y a pas eu de blessé pendant l'intervention.

Le GIGN est intervenu vers 9h30 ce dimanche.
Le GIGN est intervenu vers 9h30 ce dimanche. © Radio France - Philippe Paupert

Le GIGN (groupe d'intervention de la gendarmerie nationale) est intervenu ce dimanche matin vers 9h30 pour déloger un homme "appartenant aux forces de l'ordre, en position d'arrêt de travail et n'étant plus en possession de son arme de service" retranché chez lui à Horgues (Hautes-Pyrénées) depuis ce samedi en fin de matinée, explique la préfecture des Hautes-Pyrénées dans un communiqué. 

Toute une nuit de négociations

Les forces de l'ordre ont été alertées par un membre de sa famille et, après avoir établi qu'il pouvait "être un danger pour lui même", selon la formule du communiqué, et ne sachant pas au début si l'homme était en possession de son arme de service, une équipe d'une dizaine de membres du gendarmes du GIGN de Toulouse ont été dépêchés sur place. Ils ont passé la nuit à tenter de convaincre l'homme de sortir de chez lui. Il ne l'a pas souhaité, alors le procureur de la République a autorisé l'intervention, après accord d'un membre de la famille de ce CRS secouriste en montagne. 

Il n'y a pas eu de blessé pendant l'intervention et la personne retranchée a été "remise au corps médical, présent sur place"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess