Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Hautes-Pyrénées : un passeur interpellé par les douanes avec un groupe de clandestins dont un bébé

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu Béarn, France Bleu

Dans la nuit de mardi à mercredi, les douanes pyrénéennes ont intercepté au péage de Capvern sur l'A64 un passeur qui tentait d'emmener en France sept personnes sans papiers dont quatre femmes et un bébé. Les passagers ignoraient leur destination finale.

Les douanes de Gaud ont intercepté une voiture remplie de clandestins sur l'A64 mardi soir. (illustration)
Les douanes de Gaud ont intercepté une voiture remplie de clandestins sur l'A64 mardi soir. (illustration) © Radio France - Nina Valette

Capvern, France

C'est la brigade des douanes de Cierp-Gaud (Haute-Garonne) qui est intervenue mardi soir sur un contrôle routier sur l'autoroute A64, la Toulouse-Tarbes. Peu après minuit, au péage de Capvern (Hautes-Pyrénées), ils interceptent une voiture immatriculée en Espagne. À l'intérieur, un conducteur et sept passagers, deux hommes, quatre femmes et un enfant âgé d'un an environ. Aucun des passagers n'est en mesure de présenter des papiers d'identité. Les douaniers comprennent vite qu'ils se trouvent face à une tentative d’immigration clandestine.

Un passeur africain avec des papiers espagnols connu pour trafic de migrants

Le conducteur originaire d’Afrique de l’Ouest, détenteur d’un titre de séjour en Espagne, est défavorablement connu des autorités espagnoles pour des faits d’aide à l’immigration clandestine, c'est un passeur notoire. Ses passagers ignorent leur destination finale.

Les douaniers n'ayant pas compétence en la matière, toutes ces personnes ont été remises aux services de gendarmerie sur instruction du Parquet de Tarbes.

Ce mercredi, la garde-à-vue du passeur a été prolongée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu