Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Hauts-de-Seine : un policier de Nanterre mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur des enfants

mardi 6 mars 2018 à 11:10 - Mis à jour le mardi 6 mars 2018 à 12:09 Par Martine Bréson, France Bleu Paris, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Un policier de 32 ans, qui était en poste à Nanterre (Hauts-de-Seine), a été mis en examen lundi pour des viols et des agressions sexuelles sur des mineurs et pour diffusion d'images pornographiques de mineurs. Les victimes ont entre 2 et 8 ans. Le policier a été placé en détention provisoire.

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) © Radio France - Rémi Brancato

Nanterre, France

Un policier de 32 ans a été mis en examen lundi pour des viols et des agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, indique le parquet de Versailles dans un communiqué publié ce mardi. Il a aussi été mis en examen pour détention et diffusion d'images de mineurs présentant un caractère pornographique. Il a été placé en détention provisoire. Ce gardien de la paix stagiaire était sorti de l'école en 2017. Il était en poste à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Agressions et viols de sept enfants 

De source policière, l'homme est soupçonné d'avoir violé et agressé sept enfants, des garçons et des filles âgés de 2 à 8 ans entre 2012 et 2018. Il les avait rencontrés dans sa famille ou chez des amis dans les Hautes-Pyrénées, en Seine-Maritime et dans les Landes. Il aurait commencé quand ses nièces avaient deux ans. Il se serait aussi attaqué aux très jeunes enfants de ses amis.                

Il est dénoncé par un autre pédophile

C'est l'un de ses "amis", interpellé le 22 février 2018 dans le Maine-et-Loire pour une enquête sur des échanges sur internet d'images d'enfants violés, qui dénonce le policier des Hauts-de-Seine. Il explique aux gendarmes qu'ils échangeaient des images sexuelles avec des enfants sur la messagerie cryptée Telegram. Il dit aussi que ce policier lui a raconté qu'il agressait ses jeunes nièces et les enfants de ses amis. 

Il possédait des centaines de photos pédopornographiques et des vidéos

Le policier est interpellé samedi chez son père dans les Hautes-Pyrénées où il passe ses vacances. Sur place les enquêteurs saisissent un ordinateur, un téléphone et un disque dur. Trois autres disques durs seront trouvés chez lui à Mantes-la-Jolie. 

Les enquêteurs trouveront 396 photos d'enfants abusés et des vidéos qu'il tournait quand il agressait les enfants. Les vidéos montrent des caresses mais aussi le viol d'une enfant de deux ans.  

En garde à vue, le jeune policier finit par reconnaître les agressions sexuelles mais il nie les viols. Il a expliqué au psychologue qu'il souffrait de pulsions irrépressibles.