Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Havrais détenu en Russie : Gurvan Le Gall pourrait passer l'été derrière les barreaux

Gurvan le Gall, ce havrais détenu en Russie depuis fin mars dernier, pourrait passer l'été derrière les barreaux. Sa détention provisoire a été prolongée jusqu'au 23 août par la justice russe sans motif sérieux selon son avocat. Il espère qu'il sera libéré à l'issue d'une audience mardi prochain.

Gurvan Le Gall
Gurvan Le Gall - Instagram @frenchteachers

Le Havre, France

Gurvan Le Gall, ce havrais détenu en Russie depuis fin mars dernier, pourrait passer l'été derrière les barreaux. Sa détention provisoire a été prolongée jusqu'au 23 août par la justice russe sans motif sérieux selon son avocat. Il espère qu'il sera libéré à l'issue d'une audience mardi prochain. Gurvan Le Gall est accusé de corruption. Les autorités russes lui reproche d'avoir, faute de papiers en règle, cherché à corrompre les policiers lors d'un contrôle de visa. Alexandre Delavay, son avocat, en appelle aux autorités françaises. Le premier ministre russe sera au Havre lundi prochain.

"Une détention provisoire injustifiée"

Cette prolongation de détention provisoire est la deuxième prononcée à son encontre. Elle n'est pas justifiée selon l'avocat de Gurvan le Gall, Alexandre Delavay : "L'enquête est terminée et il conteste les faits, on ne comprend pas les motifs" explique-t-il. Selon lui, d'autres moyens auraient permis d'assurer sa présentation devant les juges comme un contrôle judiciaire ou une assignation à résidence. Ces demandes n'auraient pas été sérieusement étudiées malgré les demandes répétées de ses avocats russes.

Gurvan Le Gall souhaite s'exprimer libre devant la justice russe - Alexandre Delavay, son avocat français.

Son avocat espère que Gurvan Le Gall sera libéré à l'issue d'une audience ce mardi 25 juin. 

Des conditions de détention dures

"Ces conditions de détention sont particulièrement difficiles" assure Alexandre Delavay. Il continue : "Il n'a aucun contact avec l'extérieur à part avec ses avocats russes".

Il y a une volonté d'isolement de la société qu'on dénonce et on souhaite que cela cesse - Alexandre Delavay

Concrètement, les permis de visite de sa famille et de son avocat français ont été refusés : "Il est dans une situation d'isolement complet" s'inquiète l'avocat.

Gurvan le Gall ne peut également pas recevoir de documents en français et n'a pas accès au téléphone.

Une prolongation de détention qui n'est pas du tout justifiée selon Alexandre Delavay

Des carences dans l'accusation ?

Gurvan Le Gall est soupçonné d'avoir tenté de corrompre un fonctionnaire de police qui lui reprochait de ne pas avoir respecté les conditions de séjour en Russie. Cette irrégularité s'est soldée par une amende administrative de 3000 roubles (soit 40 euros). 

Il y a des faiblesses dans le dossier - Alexandre Delavay

Son procès pénal de Gurvan Le Gall s'est ouvert le 10 juin dernier. Il a été immédiatement reporté au 25 juin car les témoins cités par l'accusation ne se sont pas présentés. Ces deux témoins qui ne sont pas venus sont deux policiers qui ont livré des explications maladroites sur les faits reprochés. De plus, une vidéo des faits aurait été prise mais n'a pas été retranscrite dans son intégralité : "Cette vidéo a pu être tronquée" explique l'avocat français de Gurvan Le Gall. 

Des carences dans l'accusation pour Alexandre Delavay

Dimitri Medvedev au Havre ce lundi

Le premier ministre français Edouard Philippe reçoit son homologue russe Dimitri Medvedev ce lundi 24 juin, ironie du sort, au Havre.

Alexandre Delavay et la famille de Gurvan Le Gall souhaite que sa situation soit évoquée lors de la rencontre. 

Les autorités diplomatiques françaises avaient déjà demandé que la situation de Gurvan Le Gall change. Mais cette demande n'a pas été entendue.