Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Henri-Dominique Lacas, un père en colère, lance un appel au procureur de Nîmes

mardi 28 novembre 2017 à 8:37 Par Guillaume Roulland, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Hérault

En janvier dernier, Jean-Philippe Lacas, un jeune trisomique de 31 ans, avait échappé à la surveillance de ses éducateurs lors d'une randonnée dans le Gard. Il avait alors passé trois jours et trois nuits seul, en plein froid et en pleine nature. Les deux animateurs du centre ont été relaxés lundi.

Henri-Dominique Lacas, le père de Jean-Philippe, porté disparu pendant trois jours en janvier
Henri-Dominique Lacas, le père de Jean-Philippe, porté disparu pendant trois jours en janvier © Radio France - Guillaume Roulland

Lunel

Henri-Dominique Lacas, le père de Jean-Philippe, avait porté plainte pour blessures volontaires par imprudence.

Son fils trisomique de 31 ans, Jean-Philippe, avait échappé à la surveillance de ses deux éducateurs lors d'une randonnée organisée par le centre de Lunel dont il est résident permanent. Il avait alors passé trois jours et trois nuit dehors, seul, en plein froid et en pleine nature.

Le tribunal de police de Nîmes a décidé lundi de relaxer les deux éducateurs.

Aujourd'hui, Henri-Dominique Lacas est un père en colère. Il a lancé ce matin un appel au procureur de la République de Nîmes, seul habilité à faire appel de la décision prononcée.

C'est sur ce sentier de Laudun (Gard) que Jean-Philippe a échappé en janvier à la surveillance de ses éducateurs - Radio France
C'est sur ce sentier de Laudun (Gard) que Jean-Philippe a échappé en janvier à la surveillance de ses éducateurs © Radio France - Guillaume Roulland