Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Henri Michel, ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, est mort à l’âge de 70 ans

mardi 24 avril 2018 à 12:05 - Mis à jour le mardi 24 avril 2018 à 14:21 Par Germain Arrigoni, France Bleu Paris, France Bleu Loire Océan, France Bleu Provence et France Bleu

Henri Michel, ancien joueur de l'équipe de France de football et sélectionneur des Bleus entre 1984 et 1988, est décédé à l'âge de 70 ans, a-t-on appris ce mardi.

Henri Michel en 2006
Henri Michel en 2006 © AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Figure du football français, Henri Michel est mort ce mardi a annoncé l'Union nationale des footballeur professionnels (UNFP). Une information confirmée par Jacques Vendroux, le directeur des sports de Radio France.

Il né le 28 octobre 1947 à Aix-en-Provence et est décédé dans la même ville.

Essentiel de sa carrière au FC Nantes

Henri Michel a réalisé l'essentiel de sa carrière à Nantes où il évoluait au poste de milieu de terrain et avec qui il a remporté trois fois le titre de champion de France ainsi qu'une coupe de France (1966-1982).

Le club, qui fêtait ses 75 ans,  lui avait rendu hommage il y a quelques jours. Il avait élu "Légende des légendes du FC Nantes".

Demi-finaliste du Mondial 1986 à la tête des Bleus

Il a été sélectionné à 58 reprises avec le maillot tricolore entre 1967 et 1980 et a disputé une Coupe du monde (1978). A sa retraite sportive, il est devenu sélectionneur de l'équipe de France olympique avec qui il a remporté les Jeux olympiques de 1984 à Los Angles. 

Ensuite, il a été placé à la tête des Bleus entre 1984 et 1988 avec qui il a terminé à la 3e place de la Coupe du monde 1986, au Mexique.

Il est devenu par la suite entraîneur du Paris Saint-Germain, sélectionneur de l'équipe du Maroc et de plusieurs sélections et équipes africaines.

Platini perd "un ami d'une fidélité et d'une loyauté rares"

Sur franceinfo, Michel Platini retient de lui "le côté humain". "Un mec formidable avec qui tu peux aller au bout du monde, fidèle en amitié, fidèle en inimité". Il se rappelle l'avoir connu lors de sa première sélection, Henri Michel avait alors 10 ans de plus que Michel Platini. "J'ai partagé sa chambre, j'en garde des formidables souvenirs. Un mec extra avec des convictions".

L'ancien n°10 des Bleus s'est dit aussi "très triste" de perdre "un ami d'une fidélité et d'une loyauté rares", auprès de l'AFP.

La Fédération française de football (FFF) a appris "avec une immense tristesse" la disparition d'Henri Michel, ex-sélectionneur de l'équipe de France, a réagi mardi son président Noël Le Graët sur le site de la FFF. "Henri Michel a connu une carrière remarquable de joueur et d'entraîneur", a souligné le dirigeant.

Maxime Bossis, l'ancien défenseur des Bleus, a côtoyé Henri Michel au FC Nantes. Il se souvient sur franceinfo d'un joueur "à l'élegance rare sur le terrain avec des qualités techniques fabuleuses". "Adolescent, c'était mon idole. C'était le meilleur milieu de terrain européen" explique-t-il.

Une disparition qui a fait réagir le monde du ballon rond sur les réseaux sociaux.