Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Faits divers - Justice

Héricourt : deux personnes en garde à vue après la découverte d'un corps dans une voiture

Deux personnes ont été placées en garde à vue ce jeudi après la découverte du corps d'un homme dans une voiture à Héricourt, mercredi 28 novembre. Il s'agit du frère et d'un ami de la victime, avec lesquels elle aurait passé la nuit.

La police judiciaire de Besançon est en charge de l'enquête (Illustration)
La police judiciaire de Besançon est en charge de l'enquête (Illustration) © Radio France - Stéphane Maggiolini

Héricourt, France

Selon les informations de France Bleu Belfort-Montbéliard, deux hommes de 35 ans ont été placés en garde à vue par la police judiciaire de Besançon ce jeudi 28 novembre à 11h. Ils sont mis en cause dans l'enquête pour meurtre ouverte par la police judiciaire de Besançon, après la découverte d'un corps à Héricourt ce mercredi.

Des plaies à la tête 

Le cadavre était recroquevillé à l'arrière d'une voiture de marque Citroën, rue Rochet, à Héricourt. Il présentait des plaies à la tête. Il s'agit d'un habitant de Sochaux, âgé de 46 ans, connu des services de police. 

C'est son frère, qui habite lui à Bethoncourt, qui a prévenu la police, vers 13h. D'après les premiers éléments, il aurait passé la nuit avec la victime et avec un ami, dans l'appartement de ce dernier à Héricourt. 

Des versions discordantes

Le frère et l'ami ont été arrêtés ce jeudi matin. Les deux hommes sont entendus par les fonctionnaires de la police judiciaire de Besançon et vont passer la nuit en garde à vue

Les policiers vont désormais devoir déterminer ce qui s'est passé entre les trois hommes dans la nuit de mardi à mercredi, chacun des suspects ayant donné une version différente des faits. 

Les deux suspects déjà connus de la police

Les trois hommes étaient connus des services de police et de justice, essentiellement pour des faits de délits routiers ou de violences, précise Emmanuel Dupic, le procureur de la République à Vesoul, mais "ça peut ne rien avoir à voir avec ce qui s'est produit".

Une autopsie est prévue ce vendredi à Besançon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu