Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Faits divers - Justice

Héricourt : un corps découvert dans une voiture, la piste de l'accident privilégiée

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

La piste accidentelle est privilégiée par les enquêteurs ce vendredi après la découverte d'un corps dans une voiture à Héricourt mercredi. La victime, un Sochalien de 46 ans est mort "d'asphyxie respiratoire qui résulte d'un liquide" : il est mort en s'étouffant dans son vomi.

La police judiciaire de Besançon est en charge de l'enquête (Illustration)
La police judiciaire de Besançon est en charge de l'enquête (Illustration) © Radio France - Loïck Guellec

Héricourt, France

Le procureur de la République de Vesoul indique ce vendredi que la piste criminelle semble s'éloigner après la découverte d'un corps recroquevillé à l'arrière d'une voiture mercredi à Héricourt. Les résultats de l'autopsie révèlent que la mort de la victime, un habitant de Sochaux âgé de 46 ans, est due à une "asphyxie respiratoire qui résulte d'un liquide". Suite à une soirée alcoolisée, l'homme se serait couché sur la banquette, et serait mort étouffé par son vomi. Deux de ses proches avaient été placés en garde à vue, ils ont été laissés libres ce vendredi.

Une soirée très alcoolisée 

Si les souvenirs des témoins, le frère et un ami de la victime, restent très "vagues" explique Eric Dupic, procureur de la République de Vesoul, l'autopsie de ce Sochalien a été "déterminante". Après une soirée "très alcoolisée" et une dispute avec ses proches, la victime serait sortie du domicile de son ami et aurait chuté dans la rue, ce qui expliquerait les deux plaies à la tête. Le quadragénaire se serait ensuite réfugié dans son véhicule, se serait endormi avant de s'étouffer en vomissant.

L'enquête continue

La piste du décès accidentel semble donc se profiler affirme le procureur, l'enquête pour meurtre reste pour autant ouverte pour "lever tout doute" : les analyses toxicologiques doivent être étudiées, et les enquêteurs devront déterminer s'il n'y avait pas de tierce personne dans la voiture par exemple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu