Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Héritage Hallyday : l'avocat de Laura Smet souhaite un accord à l'amiable pour la mi-juin

lundi 16 avril 2018 à 14:42 - Mis à jour le lundi 16 avril 2018 à 20:13 Par Viviane Le Guen, France Bleu

L’avocat de Laura Smet est revenu ce lundi matin sur RTL sur le conflit qui oppose Laeticia Hallyday et les deux aînés de Johnny concernant l'héritage du chanteur. Il a souhaité qu'un accord à l'amiable soit trouvé "pour le 15 juin", jour où le chanteur aurait eu 75 ans.

Hommage populaire à Johnny Hallyday à Paris le 9 décembre 2017
Hommage populaire à Johnny Hallyday à Paris le 9 décembre 2017 © Maxppp - Arnaud Dumontier

Conclure un accord à l'amiable sur l'héritage de Johnny Hallyday entre Laeticia Hallyday et les deux aînés du chanteur d'ici deux mois : c'est le vœu formulé ce lundi matin sur RTL par l'avocat de Laura Smet.

"Johnny Hallyday aurait eu 75 ans le 15 juin prochain. Je forme le voeu que pour le 15 juin, nous ayons réussi à trouver le respect des droits de chacun et un point d'équilibre", a indiqué Me Emmanuel Ravanas.

"Arrivons à trouver un accord"

Les deux aînés de Johnny Hallyday contestent le testament californien de leur père rédigé en 2014 et qui lègue l'ensemble de son patrimoine à sa veuve ainsi qu'à leurs deux filles mineures, Jade et Joy. Vendredi, la justice a ordonné le gel d'une partie des biens immobiliers et droits d'auteur de la star décédée le 5 décembre dernier. En revanche, Laura Smet et David Hallyday n'ont pas obtenu  le droit de regard qu'ils réclamaient sur l'album posthume qui doit paraître en 2018.

Aucune des deux parties n'a fait appel, ouvrant la possibilité à une conciliation. L'avocat de Laura Smet a donc fait un premier pas ce lundi. "Affrontons le principe de réalité, déployons l'intelligence du cœur. Arrivons à trouver un accord sur deux points essentiels: le devenir de l'oeuvre de Johnny Hallyday avec Jade et Joy (ses deux filles mineures, ndlr), et un partage en pleine propriété des biens", a notamment déclaré Me Ravanas.

Laeticia attend de connaître les conditions

Tout en précisant ne pas être "opposé de facto" à une conciliation avec les aînés Hallyday, l'entourage de Laeticia Hallyday attend de voir les conditions proposées. "Nous n'avons reçu aucun courrier et Laeticia n'a reçu aucun appel de la part de Laura ou David", a précisé le cabinet de Me Ardavan Amir-Aslani, l'avocat de la veuve de Johnny, à l'AFP.

Faute d'accord entre les deux camps, la procédure en cours pourrait prendre des mois, voire des années avant d'être tranchée.