Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Héroïne, cannabis, cocaïne: un réseau de trafic de stupéfiants démantelé dans le Nord-Cotentin

-
Par , France Bleu Cotentin

Les gendarmes de la Manche se félicitent ce mercredi du démantèlement d'un trafic de stupéfiants opérant dans le Nord-Cotentin depuis plusieurs mois. 20 personnes ayant entre 20 et 50 ans sont mis en cause dans cette affaire impliquant héroïne, cocaïne et cannabis.

Les trafiquants opéraient depuis plusieurs mois
Les trafiquants opéraient depuis plusieurs mois © Maxppp - Pierre-Antoine Lefort

Un trafic d'héroïne, de cocaïne et de cannabis a été démantelé cette semaine, annoncent les gendarmes de la Manche dans un communiqué ce mercredi. Ils opéraient dans le Nord-Cotentin depuis plusieurs mois 

Ce démantèlement a été conclu par une opération coup de filet lundi soir. 45 gendarmes de plusieurs compagnies sont intervenus à Cherbourg, Valognes, Rauville-la-Bigot et Bourgvallées pour interpeller quatre personnes.

Les enquêteurs suivent ce dossier depuis la mi-novembre après des suspicions dans le secteur de Valogne. Durant leurs perquisitions, ils ont découvert du matériel de conditionnement et de pesé aux domiciles des dealers présumés.

48 heures d'interrogatoires

Ils sont vingt actuellement mis en cause dans ce dossier, des hommes et femmes ayant entre 20 et 50 ans. Après 48 d'interrogatoires, cinq sont renvoyés devant le tribunal en mai prochain et douze ont été jugés en comparution immédiate. Enfin, un suspect écope d'un rappel à la loi et un autre d'une composition pénale, une mesure permettant d'éviter des poursuites en échange d'une amende ou de mesures.

Dans ce communiqué, le chef d’escadron David Bricier explique que la " consommation de produits stupéfiants est un problème sanitaire qu'il convient de prendre très au sérieux." Il rappelle que la gendarmerie met également en place des actions de préventions avec un formateur relais anti-drogues intervenant dans les établissements scolaires ou à l'occasion de contrôle routiers.

Depuis le 1er janvier, 144 conducteurs ont été dépistés positifs aux stupéfiants par les gendarmes de Cherbourg-en-Cotentin

Au début du mois, un autre trafic de stupéfiant avait été démantelé dans la Manche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess