Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire sensible au Havre : des photos intimes du maire circulent, une femme convoquée devant la justice

Une femme comparaît ce lundi devant le procureur de la République du Havre pour un rappel à la loi pour avoir diffusé une photo du maire dénudé. Un envoi à tout le conseil municipal et à Edouard Philippe. Cette affaire pourrait en cacher une autre.

Luc Lemonnier le maire du Havre avec Edouard Philippe
Luc Lemonnier le maire du Havre avec Edouard Philippe © Maxppp -

Le Havre, France

Une femme comparaît ce lundi devant le procureur de la République du Havre pour un rappel à la loi. Une colistière de l'ancien maire du Havre, Edouard Philippe. Au printemps dernier, elle avait envoyé au Premier ministre et aux élus de la majorité, une lettre anonyme à laquelle était jointe une photo de Luc Lemonnier, tout nu, l'accusant de comportements inappropriés envers des femmes. Luc Lemonnier a porté plainte pour "diffamation" et "diffusion de photos sans l'accord de la personne". Mais cette affaire pourrait bien en cacher une autre, plus délicate pour l'actuel maire du Havre. 

En octobre 2018, la quadragénaire est réveillée par les policiers du service régional de la police judiciaire et placée en garde à vue. Elle reconnait être l'auteur de la lettre et de l'envoi d'une photo du maire du Havre dans le plus simple appareil aux élus de la majorité ainsi qu'au Premier ministre, Edouard Philippe, l'ancien maire du Havre. Un "selfie" de Luc Lemonnier qui ne cache rien de son intimité. C'est ce délit qui lui vaut d'être convoquée ce lundi devant le Procureur de la République. 

Mais c'est une autre histoire que raconte cette femme aux enquêteurs à l'époque et qu'elle nous a confié il y a quelques semaines. Elle explique avoir reçu en 2017 une dizaine de "selfies" du même genre, de la part du maire du Havre et tenté par deux fois de porter plainte, sans qu'on la prenne au sérieux. 

Selon nos informations, plusieurs femmes auraient ainsi reçu des photos ou des "sextos" de la part de Luc Lemonnier ces dernières années, mais jusque là aucune n'a souhaité parler ou porter plainte contre le successeur désigné d'Edouard Philippe. Luc Lemonnier, lui, n'a pas souhaité répondre à nos questions.

Choix de la station

France Bleu