Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Hombourg-Haut : enquête ouverte pour enlèvement d'enfants, séquestration et administration de substances nuisibles

jeudi 14 juin 2018 à 16:29 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Après l'enlèvement de deux enfants mardi soir à Hombourg-Haut, le parquet de Metz a ouvert ce jeudi une information judiciaire pour enlèvement et séquestration de mineurs et administration de substances nuisibles. Les deux garçons ont été retrouvés avec des traces de piqûres au bras.

Illustration palais de justice de Metz.
Illustration palais de justice de Metz. © Radio France - Cédric Lang-Roth

Hombourg-Haut, France

L'homme soupçonné d'avoir enlevé deux enfants de Hombourg-Haut mardi soir devrait être placé en détention provisoire ce jeudi soir à la fin de sa garde à vue. Le parquet de Metz a ouvert une information judiciaire pour enlèvement de mineurs, séquestration et administration de substances nuisibles. Une qualification qui laisse à penser que la justice prend au sérieux la possibilité que cet homme de 46 ans ait drogué les enfants de 7 et 9 ans. 

Fait troublant,  sept heures après avoir été enlevés, les deux frères de 7 et 9 ans ont été retrouvés avec quelques traces de piqûres au bras. Le suspect, lui, est connu pour des problèmes de stupéfiants. A-t-il essayé de droguer les enfants? La justice retient en tout cas cette hypothèse en ouvrant une information judiciaire à la fois pour enlèvement et séquestration mais aussi, selon ses termes, pour administration de substances nuisibles. 

Les enfants n'ont pas été agressés sexuellement

En garde à vue, cet habitant de Hombourg-Haut de 46 ans, en couple et sans emploi, a reconnu une partie des faits qui lui sont reprochés, selon son avocat. D'après les 1ers éléments de l'enquête, l'homme a fait monter les enfants dans sa voiture en les attirant avec des jeux vidéos. Mais sur ses motivations, beaucoup de questions restent en suspens : pourquoi a-t-il enlevé les deux garçons? On sait seulement qu'ils n'ont pas été agressés sexuellement, comme l'a confirmé mercredi le procureur de la République de Sarreguemines.