Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Homicide à Amiens : Mathéo, 19 ans, a été tué par erreur

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Tué de plusieurs coups de couteaux dans le quartier Étouvie à Amiens ce dimanche 26 janvier, Mathéo, 19 ans, était là "au mauvais endroit, au mauvais moment", selon le procureur de la république d'Amiens.

La rue de Bretagne, quartier Etouvie à Amiens.
La rue de Bretagne, quartier Etouvie à Amiens. - Google street view

Tué ce dimanche vers 5h30 au pied d'un immeuble du quartier Étouvie, la victime, Mathéo, était là "au mauvais endroit, au mauvais moment", selon Alexandre de Bosschère, le procureur de la république d'Amiens.

Mathéo, 19 ans, se trouvait au pied d'un appartement amiénois de la rue de Bretagne. Installé à bord d'une voiture immatriculée à Paris (75), accompagné de son frère et d'un autre passager, le jeune homme attendait le retour du propriétaire de la voiture.

Pris à partie par un groupe d'une dizaine d'hommes, Mathéo a été tué de plusieurs coups de couteaux, dont un fatal dans le dos. Selon les éléments de l'enquête précisés ce jeudi, le garçon n'était en fait pas la cible de ses agresseurs, "qui recherchaient des Parisiens", pour une raison encore inconnue.

Les agresseurs de Mathéo risquent jusqu'à 30 ans de prison

Quatre de ses agresseurs, âgés de 18 ans à 24 ans, ont été interpellés ce mardi 28 et ce mercredi 29 janvier. Originaires d'Amiens (trois habitants des quartiers Nord, un habitant d'Étouvie), ces individus, voulaient en découdre avec des Parisiens. Ils pensaient ainsi les trouver dans la voiture immatriculée 75, occupée par Mathéo, ou dans une soirée organisée dans un appartement du square Emile Thuillez (toujours quartier Étouvie). N'ayant pas trouvé leurs cibles, ils ont saccagé les lieux, tout en blessant un homme au tibia. On ne sait pas encore à cette heure si l'intrusion dans l'appartement s'est faite avant ou après la mort de Mathéo.

Inconnu de la justice, Mathéo n'avait en tout cas rien à voir avec ses agresseurs, selon le procureur de la république d'Amiens. 

Les quatre agresseurs interpellés risquent jusqu'à 30 ans de prison. L'auteur du coup de couteau fatal n'a pas encore été identifié. D'autres agresseurs sont encore recherchés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess