Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Info France Bleu : des témoins de l'homicide d'un étudiant à Clermont-Ferrand n'ont pas dit la vérité

mercredi 25 octobre 2017 à 9:05 Par Eric Le Bihan et Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Rebondissement dans l'affaire de l'homicide survenu ce week-end lors d'une fête étudiante dans le centre-ville de Clermont-Ferrand. Des participants ont menti aux enquêteurs. L'auteur du coup de couteau mortel ne s'est pas incrusté dans la soirée. Il aurait fui à l'étranger.

L'homicide a eu lieu au 13 Boulevard Côte Blatin
L'homicide a eu lieu au 13 Boulevard Côte Blatin © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

On est donc très loin du scénario initial décrit par les témoins aux policiers de la sûreté départementale. La seule certitude, c'est qu'un jeune homme de 21 ans a été mortellement atteint d'un coup de couteau dans la nuit de samedi à dimanche lors d'une soirée étudiante dans un appartement, situé au 13 du boulevard Côte-Blatin à Clermont-Ferrand. Le procureur de la République Eric Maillaud nous a révélé mardi soir que les protagonistes de la soirée qui a dégénéré ont caché la vérité aux enquêteurs.

Des mensonges qui entravent l'enquête

Premier mensonge, le meurtrier présumé ne se serait pas incrusté dans cette soirée étudiante. Il était bel et bien proche de certains jeunes qui faisaient la fête à l'étage. Deuxième contrevérité, l'alcool a coulé à flot lors de la fête initialement décrite comme "tranquille" par les protagonistes. L'alcool qui aurait justement entrainé le geste criminel pour un motif sans doute futile. Tous ces éléments ont contribué à faire gagner du temps au meurtrier pour organiser sa fuite et ont évidemment fait perdre un temps précieux aux enquêteurs dans leurs investigations.

L'agresseur aurait fui à l'étranger

Selon nos informations, l'auteur du coup de couteau se trouverait désormais à l'étranger. Un scénario qui complique considérablement son interpellation. Également recherché par les policiers, un ami du fuyard s'est présenté lundi de lui-même au commissariat de Clermont-Ferrand. Il a été placé en garde à vue. Quant aux témoins menteurs, ils pourraient être poursuivis.