Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Homicide sur fond de dette de drogue à Plonéour-Lanvern (29). Un homme interpellé

lundi 23 juillet 2018 à 20:26 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

La soirée de mercredi dernier à Ploénour-Lanvern s'est terminée tragiquement. Selon les premiers élements, pour une dette de drogue de quelques dizaines d'euro seulement, un homme a perdu la vie, frappé à mort.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Plonéour-Lanvern, France

Une affaire d'homicide, sur fond de dette de stupéfiants. Une dette de seulement "quelques dizaines d'euros" d'après le parquet de Brest, qui a été chargée de la première partie de l'enquête. C'était mercredi dernier à Plonéour-Lanvern dans le Pays bigouden.

Un homme de 43 ans passait la soirée chez un couple d'amis. Pendant la soirée, un fournisseur de drogue est passé à ce domicile. Il reconnait alors l'invité du couple qui, selon le dealer, devait de l'argent à un autre trafiquant. Le premier dealer va donc chercher le deuxième, tout en ayant subtilisé au passage les clés de la voiture de l'homme de 43 ans, pour éviter qu'il ne s'en aille. 

Une fois les deux revenus à Ploénour, les choses s'enveniment. Les coups de poings pleuvent sur l'homme de 43 ans, qui tombe dans le coma. Il est décédé à l’hôpital de Brest vendredi. Depuis, le premier dealer a été interpellé.. Il vit et travaille depuis quelques temps déjà dans ce secteur du Pays Bigouden. 

Le parquet a requis une détention provisoire pour lui, et a demandé l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide volontaire. L'autre auteur des coups est lui toujours recherché.