Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Piéton renversé à St Omer : la garde à vue du propriétaire de la voiture finalement levée

lundi 23 avril 2018 à 18:02 Par Claire Mesureur, France Bleu Nord et France Bleu

Dans la nuit de samedi à dimanche à St Omer (Pas-de-Calais), un peu avant 2h du matin, un homme de 51 ans était percuté de plein fouet par un automobiliste qui prenait aussitôt la fuite. Placé en garde à vue dimanche soir, le propriétaire du véhicule a finalement été mis hors de cause.

Le propriétaire du véhicule à l'origine de l'accident avait été interpellé dimanche soir
Le propriétaire du véhicule à l'origine de l'accident avait été interpellé dimanche soir © Maxppp - Alexandre MARCHI

Saint-Omer, France

Une enquête pour homicide volontaire avait été ouverte dimanche 22 avril 2018 par le procureur de St Omer (Pas-de-Calais) qui a ensuite confié le dossier au parquet de Boulogne-sur-Mer compétent en matière criminelle. Un différend aurait opposé le conducteur du véhicule à l'homme qui marchait dans la rue en compagnie de son épouse. La voiture aurait alors fait demi-tour pour venir percuter de plein fouet le quinquagénaire qui n'a pas survécu à ses blessures.

Les éléments en notre possession le mettent hors de cause

Le propriétaire du véhicule qui avait déclaré le vol de sa voiture a donc logiquement été placé en garde à vue dès dimanche soir. "Selon les premiers éléments dont nous disposons, il n'était pas au volant au moment du drame", commente Pascal Marconville, le procureur du Boulogne.

L'homme a donc été remis en liberté en début d'après-midi ce lundi 23 avril et l'enquête se poursuit pour identifier et localiser le chauffard.