Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Attentat de Conflans : des hommages à Samuel Paty le 21 octobre dans la Loire et la Haute-Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors qu'un hommage national sera rendu à Samuel Paty ce mercredi à 19h dans la cour de la Sorbonne à Paris, des rassemblements sont organisés dans la Loire et la Haute-Loire à la mémoire de ce professeur décapité vendredi devant son collège de Conflans-Saint-Honorine.

Fleurs et messages en hommage à Samuel Paty, devant le collège du Bois d'Aulne, à Conflans Sainte Honorine
Fleurs et messages en hommage à Samuel Paty, devant le collège du Bois d'Aulne, à Conflans Sainte Honorine © Radio France - Rémi Brancato

La municipalité de Rive-de-Gier rendra hommage ce mercredi 21 octobre à 12 heures à Samuel Paty, professeur de collège assassiné vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine. Les Ripagériennes et les Ripagériens qui souhaitent s’associer à cet hommage public sont invités à se recueillir en silence lors du rassemblement qui se tiendra devant la médiathèque Louis-Aragon (côté square Marcel-Paul), lieu de culture et d’ouverture d’esprit. Les drapeaux de la commune seront mis en berne ce même jour.   

A Firminy, les drapeaux sont également mis en berne. Le portrait de Samuel Paty sera apposé sur la façade de l’Hôtel de Ville avec la mention du mot-dièse #jesuisenseignant. Un rassemblement sera organisé à 12h15 devant la mairie, avec les élus du conseil municipal.  

A Saint-Héand, une minute de silence sera observée à 12h devant la mairie. Les drapeaux seront mis en berne. 

A Unieux, le rassemblement est également organisé à 12h devant la mairie. 

Un rassemblement est prévu à 11h55 sur les marches de la mairie de Saint-Priest-en-Jarez pour une minute de silence.

A Saint-Etienne, le maire pas de rassemblement mais le maire invite les Stéphanois à observer une minute de silence là ou ils se trouvent. Chez eux ou sur leur lieu de travail. Les trams et les bus de la STAS seront à l'arrêt. Gaël Perdriau a convié les 4 présidents des groupes politiques municipaux, madame la préfète de la Loire, Catherine Seguin, ainsi que  le président du département de la Loire, à respecter ensemble cette minute de silence.

A Saint-Genest-Lerpt et Villars les drapeaux seront mis en berne. 

La Mairie d'Yssingeaux appelle ses concitoyens à témoigner de leur solidarité avec la famille de la victime, de leur soutien à l’ensemble de la communauté éducative et de leur mobilisation pour défendre la liberté d’expression, la primauté de la laïcité et le respect des valeurs républicaines. Pour cela elle invite la population à se rassembler devant la mairie pour observer une minute de silence le mercredi 21 octobre à 18h30.  

La Ville de Roanne mettra ses drapeaux en berne pour témoigner de sa solidarité. Durant le weekend, Yves Nicolin, maire de Roanne, a d’ailleurs témoigné de son soutien à l’ensemble des enseignants de la commune en adressant un courrier à l’attention des proviseurs des lycées roannais. "Samuel Paty a été assassiné car il accomplissait auprès de ses élèves l’une des missions essentielles de notre république : former les citoyens de demain, critiques d’esprits et libres de penser par eux-mêmes. Par cet acte barbare et ignoble envers un enseignant, c’est l’institution de l’École même ainsi que ses membres qui furent attaqués". 

La ville de Villars se joindra à cet hommage en mettant tous les drapeaux de la commune en berne mercredi 21 octobre. L’occasion de "rappeler et de défendre les valeurs de laïcité et de liberté d’expression de la République Française" selon le maire Jordan Da Silva.

A Saint-Jean-Bonnefonds, une minute de silence sera respectée le 4 novembre au début du prochain conseil municipal. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess