Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

Attaque à Strasbourg : au moins trois morts, le tireur en fuite identifié et activement recherché

Faits divers – Justice

Hommage aux policiers morts pour la France au commissariat de Montpellier

mardi 15 mai 2018 à 14:51 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Des cérémonies en hommage aux policiers morts pour la France ont eu lieu ce mardi dans les cours des commissariats de Montpellier et Béziers. Il ne s'agit plus seulement d'honorer la mémoire des policiers qui sont tombés lors des conflits mais aussi de ceux qui ont été la cible du terrorisme.

Une centaine de policiers rassemblés ce mardi matin dans la cour de l'hôtel de police de Montpellier
Une centaine de policiers rassemblés ce mardi matin dans la cour de l'hôtel de police de Montpellier © Radio France - Guillaume Roulland

Montpellier, France

Ces dernières années, le nombre de policiers pris pour cibles par le terrorisme a beaucoup augmenté. Que ce soit Xavier Jugelé, attaqué par un terroriste sur les Champs-Élysées ou encore les héraultais Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, tués à leur domicile de Magnanville, en région parisienne.

Ce mardi matin, une centaine de policiers, appartenant à toutes sortes d'unités, ont participé à une cérémonie en leur mémoire dans la cour de l'hôtel de police de Montpellier. Le moment était très solennel. Les visages étaient graves. Car, comme l'armée et la gendarmerie, la police nationale paie aussi un lourd tribut depuis quelque temps.

Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet de l'Hérault, a lu un message du ministre de l'Intérieur, Gérard Colomb, saluant notamment la mémoire et l'engagement des derniers policiers tombés sous les balles de terroristes. 

Une vingtaine de policiers montpelliérains ont également reçu durant cette cérémonie diverses médaille, notamment pour actes de bravoure