Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Hommage à Maxime Bouffard : 500 personnes réunies à Saint Cyprien

Par

Samedi après-midi, 500 personnes se sont réunies pour une marche blanche en hommage au jeune Couxois de 26 ans mort dans l'attaque du Bataclan la semaine dernière.

Le maire de Saint Cyprien, Christian Six, en tête du cortège de 500 personnes
Le maire de Saint Cyprien, Christian Six, en tête du cortège de 500 personnes - Pauline Ben Ali

La Place de la Liberté, au centre du village de 1500 habitants, est noire de monde lorsque la sirène d'alerte retentit à 14h. Le maire de la commune Christian Six part alors en tête de cortège, suivi par trois fillettes tenant un énorme bouquet de roses blanches : "Maxime a joué au rugby à Saint Cyprien, la maman de Maxime tient une pharmacie à Saint Cyprien, il est donc normal de lui rendre hommage". 

Publicité
Logo France Bleu
loading
Trois jeunes filles tiennent un bouquet de roses blanches en hommage à Maxime © Radio France - Pauline Ben Ali

Derrière eux, des centaines de personnes, proches, anonymes se sont déplacés pour rendre hommage au jeune homme et à sa famille, actuellement à Paris. Benjamin est venu de Siorac en Périgord lui rendre hommage "pour montrer qu'on continue à vivre et que ceux qui voulaient nous mettre à terre, ne réussiront pas".

500 personnes réunies

Le cortège effectue un court arrêt devant la pharmacie de la mère de la victime, où plusieurs bouquets de fleurs sont déposés, puis direction le monument aux morts.

La place de la Liberté à Saint Cyprien avant le départ du cortège © Radio France - Pauline Ben Ali

Plusieurs élus des communes alentours dont le maire du Coux et Bigaroque, Michel Rafalovic, ont fait le déplacement. "Il faut tous être vigilants, c'est chez nous maintenant, c'est un fils du Périgord, un fils du Coux, un fils de Saint Cyprien, qui a été abattu" prononce l'élu durant son discours face à la foule réunie en fin de marche devant le monument aux morts.

loading
Dépôt de fleurs devant la pharmacie de la mère de la victime © Radio France - Pauline Ben Ali

Le corps de Maxime devrait être rapatrié dimanche, ses obsèques auront lieu mercredi prochain.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu