Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Homme battu à mort à Valence d'Agen : une femme mise en examen pour meurtre

-
Par , France Bleu Occitanie

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, un homme de 58 ans a été retrouvé sans vie, visiblement frappé au visage, à son domicile de Valence d'Agen (Tarn-et-Garonne). Ce vendredi, une femme de 41 ans a été mise en examen pour meurtre, et un autre homme pour non-assistance à personne en danger.

Les deux comparses se sont aussitôt rendus à la gendarmerie de Valence d'Agen, à quelques centaines de mètres du domicile de la victime.
Les deux comparses se sont aussitôt rendus à la gendarmerie de Valence d'Agen, à quelques centaines de mètres du domicile de la victime. - Google Street View

Valence d'Agen, France

Dans la soirée du mercredi 18 décembre, peu avant minuit, un homme de 58 ans appelle les gendarmes du Tarn-et-Garonne. Il se plaint de l'irruption chez lui, à Valence d'Agen,  d'un homme et d'une femme qui semble chercher un sac. À peine un quart d'heure plus tard, les deux invités non attendus débarquent tous deux, très éméchés, à la gendarmerie, à quelques centaines de mètres de là. Elle avoue avoir violenter l'homme qui les a contactés, dont le corps sans vie est découvert peu après. La femme de 41 ans et l'homme de 58 ans sont placés en garde-à-vue.

La femme passe la victime à tabac, son ami la regarde faire

La victime a en effet été passée à tabac. L'autopsie révèle de multiples traumatismes faciaux, et même une trace de semelle sur le visage. La tête ensanglantée, ce quinquagénaire s'est étouffé avec son sang. 

Lors des auditions, la quadragénaire avoue avoir donné de nombreux coups de pied à la tête quand la victime était au sol, tandis que son ami, qui l'héberge régulièrement, n'a pas empêché ce déchaînement de violence, il y a assisté sans rien faire. L'enquête n'a pas encore permis d'établir le mobile de l'homicide, le procureur de Montauban suggère que la meurtrière présumée cherchait ce fameux sac, qu'elle avait en réalité confié à une amie.

Les deux suspects ont été mis en examen ce 20 décembre : la femme pour meurtre, elle a été écrouée; l'homme pour abstention volontaire d'empêcher une atteinte à l'intégrité corporelle d'autrui, il est ressorti libre sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu