Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Homme blessé par balle à Bordeaux : le présumé tireur a été mis en examen

dimanche 10 mars 2019 à 10:49 Par Laurine Benjebria, France Bleu Gironde

L'homme qui a tiré plusieurs coups de feu jeudi dans l'appartement de son ex compagne à Bordeaux a été placé en détention ce samedi. Il a été mis en examen pour tentative d'assassinat et violences, notamment psychologiques. Il avait blessé un autre homme, sûrement l'ange-gardien de son ex conjointe.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Emmanuel Claverie

Bordeaux, France

Un homme a été mis en examen et placé en détention samedi soir pour tentative d'assassinat et violences, notamment psychologiques, à Bordeaux. Jeudi matin, cet homme d'une quarantaine d'années s'est présenté au domicile de son ex compagne cours Alsace Lorraine avec une arme à feu. Il a défoncé deux portes, fait exploser une serrure en tirant dessus. Dans l'appartement se trouvaient son ex conjointe âgée de 27 ans, sa fille ainsi qu'un homme de 22 ans. Celui-ci a été blessé par un des tirs.

Contacté par France Bleu Gironde, le parquet indique que l'homme blessé se trouvait probablement dans l'appartement à la demande de la jeune femme, qui se sentait mise en danger par son ex compagnon qui l'aurait menacée auparavant et aurait exercé des violences, notamment psychologiques, sur elle et son enfant. 

Le tireur est déjà connu de la police pour des faits de violence. Il a été interpellé jeudi par la Brigade Anti-Criminalité (BAC) à Blanquefort. Il a été placé en garde à vue avant d'être mis en examen samedi soir.