Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Homme retranché à Belfort : ce que l'on sait

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Beaucoup d'agitation ce vendredi 13 septembre rue de Valdoie à Belfort... Les pompiers, le Samu et les policiers ont été mobilisés pour un homme qui était retranché à son domicile. Il avait frappé sa femme et a refusé de se rendre tout de suite aux forces de l'ordre.

Un homme s'est retranché dans sa maison ce vendredi 13 septembre rue de Valdoie à Belfort
Un homme s'est retranché dans sa maison ce vendredi 13 septembre rue de Valdoie à Belfort © Radio France - Sarah Vildeuil

Belfort, France

La matinée a été très agitée ce vendredi 13 septembre rue de Valdoie à Belfort. Les policiers sont intervenus vers 8h30 car un homme de 42 ans venait de frapper sa femme. Quand les agents sont arrivés, sa compagne était dehors mais l'homme n'est pas sorti et il a refusé de les laisser entrer. Il s'est alors enfermé dans la maison avec son enfant de 10 ans. 

En renfort, l'antenne de Strasbourg des forces d'intervention de la police nationale a fait le déplacement. Lorsque la colonne s'est formée vers midi, l'homme n'a pas résisté. Les agents n'ont même pas eu à rentrer dans la maison.  

Déjà connu pour des faits similaires

Ce n'est pas la première fois que ce riverain rue de Valdoie pose problème. En juin dernier déjà il s'était retranché à peu près dans les mêmes circonstances. Mais cela avait duré beaucoup moins longtemps.  L'homme a été placé en garde à vue. Il sera jugé en comparution immédiate la semaine prochaine.

Choix de la station

France Bleu