Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'homme retrouvé mort à Périgueux tué d'un coup à la tête

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Il s'agit bien d'un meurtre. Les résultats de l'autopsie réalisée ce mercredi permettent d'affirmer que l'homme de 54 ans retrouvé mort dans un appartement de Périgueux, en Dordogne, est bien décédé après avoir reçu un coup sur la tête.

L'homme a été retrouvé mort dans son appartement du Cours Tourny à Périgueux.
L'homme a été retrouvé mort dans son appartement du Cours Tourny à Périgueux. © Radio France - Thibault Delmarle

Ce mercredi, la Procureure de la République, Solène Belaouar a ouvert une enquête pour homicide volontaire après la découverte du corps d'un homme de 54 ans, cours Tourny à Périgueux ce lundi. Ce jeudi matin les résultats de l'autopsie réalisée à Bordeaux confirment "l'hypothèse de l'intervention d'un tiers et la piste criminelle". D'après l'examen du corps "un objet contondant" serait à l'origine d'un traumatisme crânien mortel. 

Des auditions en cours

Lundi matin, c'est un ami de la victime qui alerte les secours après plusieurs jours sans nouvelle. Lors de leur intervention, les secours constatent alors que l'homme de 54 ans est mort. Les premières investigations ne permettent pas de déterminer les causes de sa mort "aucun désordre n'était constaté" ajoute la procureure de la République. Par ailleurs, "des lésions suspectes au niveau de l'oreille gauche" du quinquagénaire étaient relevées sans que l'on puisse à ce moment affirmer qu'il s'agisse d'une blessure mortelle. Par ailleurs, l'homme a été retrouvé face contre terre dans son appartement.  L'autopsie réalisée ce mercredi à Bordeaux a permis d'affirmer que cette blessure est bien à l'origine de la mort de ce Périgourdin décrit comme "sans histoire" et "fragile" par son entourage.

La porte de l'appartement où a été retrouvé mort le Périgourdin.
La porte de l'appartement où a été retrouvé mort le Périgourdin. © Radio France - Corinne Duval

Selon ses proches, celui qui était aussi bénévole à la cathédrale Saint-Front hébergeait deux personnes dans son appartement depuis plusieurs mois. Qui sont ces personnes ? Où sont-elles ? Sont-elles impliquées dans la mort du quinquagénaire ? L'enquête est confiée à la police judiciaire et à la brigade de sureté urbaine du commissariat de Périgueux. Plusieurs auditions sont en cours mais personne n'a pour le moment été placé en garde à vue.

À la découverte du cadavre l'appartement était verrouillé et aucune clé n'a été retrouvée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess