Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Homme retrouvé mort au commissariat de Périgueux : la victime s'est pendue avec une couverture

-
Par , France Bleu Périgord

La procureure de Périgeux donne des précisions ce vendredi matin sur les circonstances de la mort d'un homme dans une cellule du commissariat de Périgueux. L'homme de 43 ans , placé en dégrisement, a utilisé la couverture que les policiers lui avaient donnée.

commissariat police Perigueux
commissariat police Perigueux © Radio France - Benjamin Fontaine

L'homme de 43 ans retrouvé pendu dans une cellule du commissariat de Périgueux a utilisé une couverture pour se donner la mort. Il avait été retrouvé inanimé dans la nuit du vendredi 30 avril au samedi 1er mai. La procureure la République de Périgueux le confirme ce vendredi matin. "L'autopsie pratiquée jeudi a permis de conclure que la victime est décédée par asphyxie" explique Solène Belaouar dans un communiqué de presse. 

Selon les éléments de l'enquête, la jogging du quadragénaire, pourvu de cordons, lui avait été retiré lors de son placement en cellule de dégrisement. "C'est ce que prévoit le protocole" précise le communiqué. Une couverture lui a alors été remise par les policiers pour qu'il n'ait pas froid. Quelques minutes plus tard, l'homme se pendait. La procureure ajoute qu'il s’est "donné la mort par pendaison sans intervention" d'une autre personne. Pour l'instant, aucune infraction pénale n'est caractérisée. 

Une enquête administrative toujours en cours

Parallèlement à l'enquête judiciaire confiée à la police judiciaire de Périgueux, une enquête administrative a été confiée à la police des polices (Inspection générale de la Police Nationale, IGPN) de Bordeaux. Elle doit notamment expliquer comment la victime a pu se pendre avec cette couverture et trouver un point d'accrochage. L’enquête s'intéressera notamment à la conformité des locaux du commissariat de Périgueux. Construit il y a 45 ans, le bâtiment est dans un état vétuste. Son déménagement prévu cette année a été reporté en 2023.

Les conclusions de l'enquête administrative seront remises à la procureure de la République de Périgueux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess