Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Homoparentalité : Pascal Martin, président du département de Seine-Maritime, a été sidéré

Pascal Martin, président du département de Seine-Maritime, était l'invité de France Bleu Normandie jeudi matin. Il est revenu sur la polémique concernant la responsable du service de l'adoption qui avait déclaré lundi sur France Bleu Normandie "couples atypiques-enfants atypiques"

Pascal Martin, président de Seine-Maritime, dans les studios de France Bleu Normandie jeudi matin.
Pascal Martin, président de Seine-Maritime, dans les studios de France Bleu Normandie jeudi matin. © Radio France - Delphine Garnault

"J'ai été sidéré d'apprendre ces propos, je les ai condamnés fermement", assure Pascal Martin, président du département de Seine-Maritime jeudi 21 juin 2018 sur France Bleu Normandie après la polémique autour du discours tenu par la responsable du service de l'adoption sur les couples homosexuels. D'après elle, les parents du même sexe ne peuvent adopter que des "enfants atypiques". 

Le président du département assure : "J'ai désigné une vice-présidente en charge de l'égalité des droits. Il y a pour le reste de l'équipe la volonté de poursuivre le travail engagé, il ne faut pas oublier les dizaines de candidats qui adoptent (...) L'audit externe m'apportera les conclusions de l'évaluation du fonctionnement de ce service dans quelques semaines, il le fallait pour l'intérêt de la collectivité".

Les 80 km/h 

A dix jours de l'entrée en vigueur de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur quatre cent mille routes secondaires de France, nous avons fait réagir Pascal Martin, président du département de Seine-Maritime.

Mon métier, c'est d'être sapeur-pompier professionnel, j'ai en tête tous ces drames de la route - Pascal Martin président du département de la Seine-Maritime

"Nous sommes prêts pour le changement à 80 kilomètres/heures. Il y aura très peu de panneaux de changés" explique Pascal Martin qui approuve cette mesure : "Mon métier c'est d'être sapeur-pompier professionnel, j'ai en tête tous ces drames de la route. Faisons l'essai tous ensemble, nous verrons dans deux ans si la mesure est pertinente pour sauver des vies ce qui est essentiel, ce que je mets au dessus de tout".

ECOUTEZ - Pascal Martin, président du département de Seine-Maritime, sur l'abaissement de la vitesse à 80 km/h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu