Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Homophobie : l'exposition vandalisée va prendre place au marché couvert de Metz

lundi 2 juillet 2018 à 18:55 Par Romeo Van-Mastrigt, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

L'exposition "Couples Imaginaires" vandalisée pour la troisième fois à Metz (Moselle), jeudi 28 juin, va être réimprimée et s'installer au marché couvert de Metz.

L'exposition "Couples Imaginaires" va être réimprimée suite à 3 détériorations consécutives
L'exposition "Couples Imaginaires" va être réimprimée suite à 3 détériorations consécutives - Olivier Ciappa

Metz, France

L'exposition "Couples Imaginaires" du photographe Olivier Ciappa va être réimprimée. Cela concerne une vingtaine de bâches qui prendra place dans la cour intérieure du marché couvert. Elle sera d'ailleurs inaugurée lors d'un vernissage spécial le 14 juillet, jour de la fête nationale. Tout un symbole.

Les photos, qui mettent en scène des célébrités formant des couples homosexuels, ont été vandalisées, arrachées et taguées.  Les bâches sont signées "AF" pour Action Française. Cette détérioration intervient après deux autres actes de vandalisme sur cette exposition. Le lieu du Marché couvert a été choisi pour sa grande exposition et pour le fait qu'il est sous surveillance vidéo.

Une troisième plainte déposée 

En parallèle, l'association LGBT Couleurs Gaies va déposer une plainte pour la troisième fois consécutive, conjointement avec la ville de Metz et l'Etat (via la Direction régionale des affaires culturelles). Mathieu Gatibon-Bachette, le président de Couleurs Gaies, se dit "content de ces mesures qui montrent l'engagement de la ville de Metz contre les discriminations LGBT-phobes". 

Il a également été décidé que l'association, qui compte 400 membres en Moselle, renforcerait sa présence dans les écoles afin de faire de la prévention aux discriminations auprès des élèves. 

Les personnes LGBT n'ont pas à être invisibilisées. On connaît tous quelqu'un : un ami, un voisin, un collègue. Ils et elles ont tous le droit de cité - Mathieu Gatipon-Bachette, président de Couleurs Gaies

La réimpression, qui concerne une vingtaine de bâches, va coûter environ 5.500 euros. Un coût qui sera supporté par la ville de Metz et la DRAC. Une initiative fondamentale pour Mathieu Gatipon-Bachette : "On ne capitule pas face à un acte homophobe. C'est la collectivité qui réagit et qui en assume le coût. Ce n'est pas à une association privée d'assumer cette dépense".

Sur les photos, l'inscription "Action Française" - Aucun(e)
Sur les photos, l'inscription "Action Française" - Olivier Ciappa

C'est la première fois que le groupuscule d'extrême-droite royaliste Action Française se manifeste à Metz. Il n'y a jamais eu de revendication venant du groupe dans la capitale de la Moselle. On ne connaît pas leur nombre, ni même leur provenance.