Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hugo, le Saint-Hubert de la brigade cynophile de la gendarmerie du Gard, quitte l'active

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

Après sept ans de bons et loyaux service dans le groupe de recherche cynophile de la gendarmerie du Gard, Hugo le Saint-Hubert part à la retraite. Une carrière exceptionnelle pour ce militaire au flair hors-norme. Hugo, médaillé pour ses états de service, vient de passer le flambeau à Jupiter.

Hugo, le militaire à la retraite et son patron, Bruno Mourier
Hugo, le militaire à la retraite et son patron, Bruno Mourier © Radio France - Ludovic Labastrou

Un militaire bien spécial est parti en retraite en cette fin d'année. Il s'appelle Hugo, et c'est un chien Saint-Hubert. Sept années de carrière au groupe d'investigation cynophile de la gendarmerie du Gard. Aux dires de son patron, l'adjudant-chef, Bruno Mourier, Hugo est un militaire exceptionnel utilisé dans le cadre des affaires de disparition inquiétante.

Sa réputation a très largement dépassé le seul Gard. Son flair hors-nome, la caractéristique du Saint-Hubert, a permis de retrouver des adultes ou des enfants dans quasi toute la France : une soixantaine de disparus en tout.

Capable de tenir une piste à partir d'une simple bague

Hugo, de l'avis de ses pairs de la gendarmerie du Gard, est un grand professionnel, il a d'ailleurs reçu une médaille pour ses états de service, de Monaco, en passant par le pays basque la Corse, Saint-Nazaire, Belfort ou le Gard pas un coin de France n'a échappé à son flair de légende. Il a participé à 514 opérations et c'est l'adjudant-chef Bruno Mourier qui l'a formé.

Mais quand on quitte l'active après une carrière exceptionnelle, le retour à la vie civile est compliqué. Pour éviter une "déprime" possible, Hugo ne quittera pas de sitôt la caserne de Nîmes.

Il assistera à mi-temps aux premiers pas de son successeur, Jupiter, un Saint-Hubert aussi, qui doit faire ses preuves pour se montrer à la hauteur de son grand prédécesseur.

Le récit de Ludovic Labastrou

Hugo et Jupiter, des gendarmes comme les autres

Hugo et Jupiter des gendarmes comme les autres
Hugo et Jupiter des gendarmes comme les autres © Radio France - Ludovic Labastrou

Le colonel Stéphane Lacroix, patron du groupement du Gard

Après Hugo hier, Jupiter demain. Le Groupe d'Investigation cynophile de la gendarmerie du Gard, un des tout premier à parier sur le Saint-Hubert en France, entend poursuivre le recrutement de ce type de chiens dans ses rangs d'active.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess