Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Hugo Lloris condamné à une suspension de permis de 20 mois et 50.000 livres d'amende pour conduite en état d'ivresse

mercredi 12 septembre 2018 à 12:09 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Hugo Lloris a été condamné ce mercredi à une suspension de permis de 20 mois et 50.000 livres d'amende pour conduite en état d'ivresse à Londres fin août. Le gardien et capitaine de l'équipe de France de football a plaidé coupable.

Hugo Lloris lors de son arrivée au tribunal ce mercredi
Hugo Lloris lors de son arrivée au tribunal ce mercredi © Maxppp -

Une suspension de permis et une lourde amende. Hugo Lloris a été condamné à une suspension de permis de 20 mois et 50.000 livres d'amende (environ 56.000 euros) pour conduite en état d'ivresse à Londres dans la nuit du 23 au 24 août.

Il a plaidé coupable 

A 31 ans, le gardien et capitaine de l'équipe de France championne du monde et de Totthenam a plaidé coupable.

Le joueur avait été interpellé au volant de sa Porsche gris foncé à la suite d'un contrôle de police à Gloucester Place, dans le centre de Londres. 

Son taux d'alcoolémie par litre d'air expiré était de 80 microgrammes, plus de deux fois la limite légale au Royaume-Uni, de 35 microgrammes par litre.

Excuses dès le départ

Dans un communiqué diffusé via son club dès la sortie de l'affaire, Hugo Lloris avait présenté ses "excuses". 

"Je tiens à m'excuser de tout cœur auprès de ma famille, du club, de mes coéquipiers, du manager et de tous les supporteurs", a-t-il écrit. "L'alcool au volant est totalement inacceptable, j'assume l'entière responsabilité de mes actes et ce n'est pas l'exemple que je souhaite donner".

Invité de Stade Bleu, le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps avait dit ne pas en vouloir à Hugo Lloris même s'il ne fallait pas "minimiser l'affaire"