Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Huis-clos à Geoffroy-Guichard : le match ASSE-Rennes arrêté après l'intrusion de supporters

dimanche 23 avril 2017 à 17:45 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Le match entre l'AS Saint-Étienne et le Stade Rennais a été arrêté pendant une vingtaine de minutes à la suite de l'intrusion de plusieurs centaines de supporters sur ce match qui devait se jouer à huis-clos. Le club stéphanois pourrait perdre la rencontre sur tapis vert.

Les supporters ont fait irruption dans l'angle sud-ouest du stade vers 17h15
Les supporters ont fait irruption dans l'angle sud-ouest du stade vers 17h15 © Radio France - David Valverde

Le match avait commencé depuis une quinzaine de minutes ce dimanche après-midi à Geoffroy-Guichard quand plusieurs centaines de supporters ont fait irruption dans l'angle sud-ouest du stade Geoffroy-Guichard. Des supporters mécontents de ce match à huis clos qui avaient organisé une manifestation devant le stade.

Roland Romeyer et Dominique Rocheteau sont allés à leur rencontre et ils ont finalement pu être évacués. Vers 17h40, ils étaient encore entre 600 et 700 devant le Chaudron pour protester contre ce huis-clos prononcé par la commission de discipline de la LFP.

Malgré ces évènements, l'arbitre, après discussion avec le délégué de la LFP et les entraîneurs, a sifflé la reprise du match vers 17h30. Mais ce nouvel évènement pourrait coûter cher au club. Le non respect d'un huis-clos peut entraîner la perte du match sur tapis vert selon les règlements de la LFP, mais comme la rencontre est allée à son terme, ce risque là est écarté. En revanche de nouvelles sanctions pourraient être prononcées jeudi par la Commission de discipline. Autre conséquence, les relations vont être quasimment rompues désormais entre les supporters et la direction du club si on en juge par la déclaration de Roland Romeyer hier sur Bein Sport.

La préfecture de la Loire condamne "la bêtise de certains supporters"

Quelques heures après la manifestation organisée devant Geoffroy Guichard, le préfet de la Loire a réagi aux événements. Il "condamne avec la plus grande fermeté l'irresponsabilité et la bêtise de certains "supporters" de l'ASSE qui ont envahi le stade Geoffroy-Guichard malgré la mesure de huis clos prise par la ligue de football professionnel." Dans le communiqué, on peut lire que cette situation aurait obligé le préfet à réorganiser le dispositif de sécurisation du processus électoral et de prévention de la menace terroriste.

Le préfet de la Loire ajoute que "tous les moyens, notamment l'exploitation des vidéos, seront mis en oeuvre pour identifier les fauteurs de troubles et engager à leur encontre des procédures administratives de sanctions exemplaires, et notamment des interdictions de stade."