Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Huit personnes arrêtées en Aveyron pour un vaste trafic de voitures volées

-
Par , France Bleu Occitanie

Huit personnes ont été arrêtés dans la région de Rodez en Aveyron. Elles auraient participé à un vaste trafic international de voitures volées.

Gendarmerie (photo illustration)
Gendarmerie (photo illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Aveyron, France

C'est une affaire d'une ampleur internationale qui vient d'être démantelée par les gendarmes de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante et la Guardia civil espagnole. Une quarantaine de personnes ont été interpellés ces derniers mois dans plusieurs pays. Huit d'entre elles ont été arrêtés en France il y a plusieurs mois déjjà, plus particulièrement dans la région de Rodez en Aveyron. Le parquet de Rodez a ouvert une information judiciaire.

118 voitures volées en Espagne et retrouvées

La plupart des suspects sont de nationalités espagnole, roumaine, argentine et bulgare. Plusieurs techniques de vol étaient utilisées en Espagne. Certains enlevaient des voitures en pleine rue à l'aide d'une grue d'assistance, faisant croire à un dépannage. D'autres louaient des voitures avec une fausse identité sans jamais les restituer. Les voitures, d'une même marque, étaient ensuite revendues sur Internet ou à des concessions automobiles, à des prix attractifs, légèrement en dessous du marché. Au total, 118 voitures volées ont été retrouvées pour l'instant. L'enquête initiée par la Guardia Civile espagnole a démarré en janvier 2018.