Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Huit tableaux volés dans l'église Saint-Jacques de Dieppe

mardi 7 novembre 2017 à 20:42 - Mis à jour le mercredi 8 novembre 2017 à 8:09 Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

C'est le curé Geoffroy de la Tousche qui a découvert le cambriolage mardi matin. Les œuvres ont été volées dans la nuit, vraisemblablement par des professionnels : elles ont été découpées avec précision. Le curé et la ville de Dieppe ont porté plainte pour vol dans un lieu de culte.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp -

Dieppe, France

Le cambriolage, minutieux et professionnel, a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Tous les tableaux des chapelles latérales ont été découpés au cutter dans leurs cadres, alors qu'ils étaient accrochés en hauteur.

Selon les inspecteurs, les voleurs ont certainement dû venir faire du repérage, car l'église est ouverte tous les jours. "Ils ont utilisé les escabeaux et échelles de l'église. Ils ont essayé de monter sur un confessionnal, dont ils ont cassé le pinacle", explique le curé Geoffroy de la Tousche. Sept des huit œuvres sont des toiles majeures, d'environ 1m50 sur 2m50, accrochées en hauteur.

Ce se sont pas des minables qui vont nous faire changer notre politique"

"C'est insupportable. On fait en sorte que la culture soit accessible à tous, et là on a des malfrats qui vont se faire un peu d'argent en les revendant sur internet à des gens qui n'ont aucune notion de respect" dénonce le curé. "En tout cas, je maintiendrai l'église ouverte tous les jours de toute l'année car ce n'est pas des minables comme ces gens-là qui vont nous faire changer notre politique."

La ville de Dieppe, qui est propriétaire des toiles, a porté plainte, ainsi que le curé pour vol dans un lieu de culte. Par ailleurs, le maire Nicolas Langlois a demandé à la préfecture que la surveillance soit renforcée sur les autres sites patrimoniaux de la ville.