Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corse : Icham Michel Saffour assassiné à Furiani ce lundi matin

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

La police judiciaire est chargée de l'enquête ouverte après l'assassinat ce lundi matin à 8 heures d'Icham Michel Saffour, à Furiani. Ce promoteur immobilier était père de trois enfants. Il a été abattu de plusieurs balles au volant de sa voiture, alors qu’il venait de se rendre sur un chantier.

Le promoteur immobilier a été abattu au volant de sa voiture
Le promoteur immobilier a été abattu au volant de sa voiture © Radio France - Pierre-Louis Sardi

Corse, France

Une enquête ouverte pour assassinat

Icham Michel Saffour a été abattu vers 8 heures au volant de sa voiture, alors qu’il venait de se rendre sur l’un des chantiers dont la société de promotion immobilière qu’il dirigeait avait la gestion.

Selon le peu d’éléments fournis au compte-goutte par le parquet de Bastia, il a été abattu de plusieurs balles de gros calibre. On ignore si la scène s’est déroulée devant des témoins, dans cette résidence récemment construite et déjà habitée, au sud de Furiani.

Un véhicule retrouvé incendié

Les enquêteurs ont retrouvés un peu plus tard une fourgonnette de type Kangoo entièrement calcinée, à l’échangeur de Furiani, quelques mètres en bordure de route.

Un scénario classique pour un règlement de compte. 

Le dispositif policier autour de la scène de crime - Radio France
Le dispositif policier autour de la scène de crime © Radio France - Pierre-Louis Sardi

Icham Saffour était connu des services de police. Aux côtés de Jean Angelo Guazelli et Christophe Andreani, lui-même mis en examen pour le double assassinat de Poretta,  il avait été poursuivi en 2014 après les découvertes d’armes dans le box d’une résidence qui lui appartenait à Bastia.

Jugé en septembre 2018 après avoir mené une grève de la faim pour clamer son innocence, Il avait ensuite été relaxé.

L’enquête sur son assassinat a été confiée à la police judiciaire.

Choix de la station

France Bleu