Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Icône de la lutte contre les violences policières, Théo, a joué au foot à Selongey

-
Par , France Bleu Bourgogne
Selongey, France

Théo était venu de janvier à mai 2016 pour des stages de foot à Selongey (Côte-d'Or). Encadrés par une association de la banlieue parisienne, Théo était accompagné d'une trentaine de jeunes. Les sportifs logeaient au Centre d'Hébergement municipal au pied du stade des Courvelles.

Le terrain synthétique sur lequel Théo avait affronté Is-sur-Tille en marge d'un stage de foot longue durée à Selongey en 2016
Le terrain synthétique sur lequel Théo avait affronté Is-sur-Tille en marge d'un stage de foot longue durée à Selongey en 2016 © Radio France - Thomas Nougaillon

Théo... Vous avez forcément entendu parler de ce jeune homme de 22 ans devenu, bien malgré lui, l'icône du combat contre les violences policières depuis un contrôle qui aurait tourné au viol le 2 février dernier à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Une affaire tellement hors normes que très vite François Hollande s'était rendu à l'hôpital au chevet du jeune homme histoire de prévenir de nouvelles émeutes dans les quartiers.

Une photo montre Théo sur la pelouse du Stade des Courvelles de Selongey

Avant que cette triste affaire n'éclate Théo était un jeune comme les autres. Et l'an dernier, en 2016, il était venu un peu par hasard à Selongey en compagnie de jeunes sportifs de 18 à 30 ans de la région parisienne. Pour des stages de foot encadrés par une association de Seine-Saint-Denis. Des photos prises à l'époque par les membres de cette association circulent sur Facebook. Sur l'une d'entre elles on aperçoit Théo devant l'un des panneaux publicitaires du terrain d'honneur du Stade des Courvelles.

Théo pose devant un panneau publicitaire du Stade des Courvelles de Selongey
Théo pose devant un panneau publicitaire du Stade des Courvelles de Selongey - Capture d'écran Facebook
Sébastien Evain, pose exactement au même endroit que Théo lors de sa venue en 2016 à Selongey
Sébastien Evain, pose exactement au même endroit que Théo lors de sa venue en 2016 à Selongey © Radio France - Thomas Nougaillon

Des stages de foot XXL

Sébastien Evain l'entraîneur du Sporting Club de Selongey se souvient d'avoir aperçu le jeune homme lors de ces stages. Des stages assez longs, puisqu'ils ont duré 8 semaines de janvier à mai 2016. Les jeunes, venaient à Selongey une semaine sur deux et étaient logés au Stade au sein du Centre d'Hébergement municipal. Un Centre d'Hébergement qui est justement géré par Sébastien Evain pour le compte de la mairie. Le groupe a été difficile à gérer au début du stage notamment.

"On voyait bien que c'était des jeunes de la banlieue parisienne avec leurs qualités et leurs défauts, c'était un groupe qui était difficile à gérer, parce que les jeunes étaient dans une association qui a eu quelques soucis, il y a eu des recadrages à faire au début..."

Quand il a appris que Théo avait été victime de cette bavure policière, Sébastien Evain, n'a pas réalisé au début qu'il s'agissait de l'un des jeunes qui étaient venus à Selongey. Mais cette arrestation plus que musclée semble-t-il l'a choquée.

"C'est un fait divers qui marque les esprits, Théo avait l'air d'un garçon normal, au début je n'ai même pas su que c'était lui, c'est lorsqu'on m'a montré des photos prises à Selongey que je l'ai reconnu, je revoyais sa tête, je pense que la justice va devoir éclairer tout ça pour nous informer de ce qui s'est passé"

La salle de restauration où les jeune stagiaires prenaient leurs dîners
La salle de restauration où les jeune stagiaires prenaient leurs dîners © Radio France - Thomas Nougaillon

Sébastien Evain, l'entraîneur du SC Selongey

Pas de très bons souvenirs de l'association

L'association avec laquelle Théo était venue à Selongey a depuis mis la clé sous la porte. Il faut dire que ses dirigeants avaient contracté de nombreuses dettes à droite à gauche. A Selongey, par exemple, l'hébergement du groupe a coûté au total 25 000 euros! L'association, visiblement assez mal gérée, en a réglé 17 000... Mais a été dans l'incapacité de s'acquitter des 8 000 euros restants.

"De la qualité" chez certains de ces jeunes footballeurs

Au cours de l'une de ces semaines de stage les jeunes Parisiens avaient notamment affrontés l'équipe d'Is-sur-Tille. Chez certains d'entre eux, les dirigeants de Selongey avaient repérés de vrais qualités techniques.

Xavier Piroddi le président du club de Selongey se souvient de ces jeunes Parisiens
Xavier Piroddi le président du club de Selongey se souvient de ces jeunes Parisiens © Radio France - Thomas Nougaillon

Xavier Piroddi

Reportage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess