Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Valence : "Il a fait jusqu'à 700 degrés au cœur du brasier" chez AlloPneus

dimanche 26 août 2018 à 8:21 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Le feu est maîtrisé sur le site d'AlloPneus à Valence. Il n'y a plus de flammes, mais les pompiers restent positionnés et continuent d'asperger les foyers qui couvent toujours. Le travail dans l'entreprise doit reprendre normalement mercredi.

Des lances à incendies pour noyer les braises sur le site d'AlloPneus à Valence
Des lances à incendies pour noyer les braises sur le site d'AlloPneus à Valence © Radio France - Victor Vasseur

Valence, France

Plus d'une cinquantaine de pompiers drômois et 18 camions sont toujours mobilisés sur le site d'AlloPneus, quartier de La Motte à Valence. Vendredi, 60 000 pneus ont brûlé dans un violent incendie qui a totalement détruit une cellule de stockage de l'entrepôt (qui en compte 14).

Les renforts venus des départements voisins sont partis, mais les pompiers drômois, eux, continuent d'asperger le bâtiment sinistré pour éviter une reprise des foyers. 9000 litres d'eau par minute sont déversés.
 

Les pompiers maintiennent les lance à incendie sur le site d'AlloPneus à Valence - Radio France
Les pompiers maintiennent les lance à incendie sur le site d'AlloPneus à Valence © Radio France - Victor Vasseur

Vendredi, le plafond s'est écroulé. Il ne reste que les murs d'enceinte. Au plus fort de l'incendie, il faisait au moins 700 degrés à l'intérieur, d'après les pompiers.

Une des 14 zones de stockage de l'entrepôt d'AlloPneus à Valence a été entièrement détruite. - Radio France
Une des 14 zones de stockage de l'entrepôt d'AlloPneus à Valence a été entièrement détruite. © Radio France - Victor Vasseur

Désormais, la température a chuté et une fois les dernières cendres éteintes (pas avant lundi), les travaux de déblaiement pourront commencer.

Vigilance sur la qualité de l'air

La qualité de l'air est aussi surveillée de très près. Selon les premières analyses, l'impressionnant panache noir qui s'est élevé au-dessus du site, (visible à plusieurs dizaines de km à la ronde) n'a pas d'impact sur les niveaux de particules présents dans l'air. L'organisme Atmo Auvergne Rhône-Alpes a tout de même déployé des capteurs pour mesurer les taux de pollution aux abords de l'entrepôt. Les premiers relevés sont attendus lundi.

Les opérations de déblaiements sur le site d'AlloPneus à Valence ne pourront débuter que quand l'incendie sera entièrement éteint. - Radio France
Les opérations de déblaiements sur le site d'AlloPneus à Valence ne pourront débuter que quand l'incendie sera entièrement éteint. © Radio France - Victor Vasseur

Pas d'incidence sur l'activité d'AlloPneus

AlloPneus a déposé plainte et une enquête est ouverte. La direction assure qu'il n'y aura pas de chômage technique. Les salariés du site reprendront le travail mercredi.  Les livraisons, elles, seront assurées, malgré la destruction d'environ 15% des stocks de pneus. Moindre mal, alors que l'automne approche, ce sont des pneus été qui ont été brûlé. Pas de répercussion donc sur les commandes de pneus hiver.

Et Joël Herbaut, l'un des responsables de la logistique chez AlloPneus, l'affirme : les recrutements prévus dans les prochaines semaines auront bien lieu.  "On a assuré le recrutement de 50% du personnel, il nous faut encore embaucher 50% de l'effectif sur septembre et octobre".  A terme, une centaine de salariés travailleront sur le site valentinois.