Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il a renversé une vieille dame à la Léchère, le chauffeur roumain mis en examen pour homicide involontaire aggravé

mercredi 17 avril 2019 à 17:56 Par Valentine Letesse, France Bleu Pays de Savoie

Le chauffeur roumain sera jugé en comparution immédiate au tribunal de grande instance d'Albertville ce jeudi 18 avril pour homicide involontaire aggravé. Il a renversé et tué lundi une femme de 75 ans à La Léchère (Savoie).

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Radio France - Victor Vasseur

La Léchère, France

Il a passé la nuit de mercredi à jeudi en prison, en détention provisoire, pour avoir lundi, renversé et tué une femme de 75 ans avec son poids lourds à La Léchère (Savoie). Le chauffeur roumain sera jugé jeudi au tribunal de grande instance d'Albertville à 14 heures. 

Deux circonstances aggravantes

Le conducteur du camion a été mis en examen pour homicide involontaire. Son comportement, après cet accident terrible juste à coté de l'usine Ferropem, aggrave fortement les charges retenues contre lui.

Le chauffeur roumain a refusé de présenter ses papiers et de se soumettre à un contrôle d'alcoolémie. Alors que la victime, une vieille dame de 75 ans était très gravement blessée sur la route. Emmenée en urgence à l’hôpital d'Albertville, elle ne survivra pas.

L'homme déféré ce mercredi devant le parquet a donc été mis en examen pour homicide involontaire mais avec deux circonstances aggravantes.  L'"ivresse manifeste" et "la violation manifestement délibéré d'une obligation de prudence". Soit s'assurer qu'il n'y avait personne sur la voie avant de s'engager. Le conducteur risque jusqu'à sept années de prison.