Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il abandonne sa femme et leurs deux enfants en bas âge à 200 km de chez eux

jeudi 27 août 2015 à 20:05 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Saint-Étienne Loire

Un automobiliste en route pour Roanne (Loire) a obligé sa femme à descendre de voiture à Valence (Drôme) avec leurs deux enfants de seulement un mois et un an et demi. La jeune femme n'avait ni argent, ni papiers, ni bagages. C'est une automobiliste qui l'a recueillie.

Le commissariat de Valence dans la Drôme, mars 2015
Le commissariat de Valence dans la Drôme, mars 2015 © Radio France - Stéphane Milhomme

Une automobiliste particulièrement attentive est venue en aide à une femme qui lui a raconté une histoire très saisissante. La conductrice voit cette jeune femme l'air désorienté en train de pleurer au bord de la Nationale 7 près du Géant Valence Sud mercredi vers 18 heures. Avec elle, un nourrisson dans le porte-bébé et une fillette en bas âge.

Frappée puis abandonnée sans argent ni bagage

La jeune femme explique que son mari l'a abandonné là avec ses deux fillettes. La famille rentrait sur Roanne dans la Loire. Dans la voiture, le couple a une violente dispute. L'homme commence à frapper sa compagne. Il finit par la faire descendre avec ses enfants. Elle n'a le temps de prendre ni papiers, ni argent, ni bagages.

L'automobiliste tente alors de faire un petit tour, au cas où le mari serait garé un peu plus loin. Mais non. Elle ramène les trois personnes chez elle. Voyant les bleus de la mère de famille de 24 ans, la Drômoise l'emmène au commissariat pour déposer plainte. C'est finalement le 115 qui trouve une chambre d'hôtel à la mère et ses enfants.

La police saisie de l'affaire

Le mari sera convoqué par la police à Roanne pour donner sa version des faits. Il risque des poursuites pour les violences conjugales. En revanche, on ne peut pas parler de délaissement d'enfants. En effet, si l'affaire se confirme, cette attitude est moralement discutable mais elle n'est pas pénalement répressible car les fillettes étaient avec leur mère.