Faits divers – Justice

Il accouche sa femme dans la voiture et coupe le cordon avec les dents à Faugères

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault et France Bleu mardi 23 août 2016 à 18:14

Le papa et ses deux enfants
Le papa et ses deux enfants - Virginie Bernard

Le papa n'a pas eu le temps d'arriver à la maternité, il a dû accoucher tout seul sa femme dans la voiture, dans la nuit du 13 au 14 août. Par instinct de survie, il a coupé le cordon ombilical avec les dents.

Le petit Kenzo est né dans une voiture !  Dans la nuit du 13 au 14 août dernier, Virginie ressent les premières contractions, il est temps de se rendre à la maternité. Le couple habite à Mons la Trivalle, dans l'arrière-pays biterrois. Il lui faut donc se rendre à la maternité de Béziers, une cinquantaine de kilomètres à parcourir, environ une heure de route.

Mais les contractions s'accélèrent sur la route et il faut se rendre à l'évidence, le couple n'aura pas le temps d'arriver à la maternité. Entre Faugères et Béziers, le papa s'arrête et s'improvise sage-femme !

"J'ai dû couper le cordon avec les dents, c'était un instinct de survie".

Et là, il n'y a plus de questions à se poser pour Thomas Veyre : "On était dans un état de stress, de panique totale ! Elle se tordait de douleur, elle avait hyper mal, c'est déjà paniquant. Moi, je suis pas médecin du tout, je suis pizzaiolo ! Et quand on se rend compte que le bébé est là, on reste malgré tout des animaux à la base, l'instinct animal fait le reste.

Je n'avais rien pour couper le cordon dans la voiture, alors je l'ai pris et je l'ai coupé avec les dents. Comme un morceau de viande. C'est un peu barbare comme je le raconte, mais c'était un réflexe de survie. On avait le bon Dieu avec nous ! Dès que les pompiers sont arrivés, ils nous ont dit que j'avais assuré comme un chef !"

Thomas Veyre, le papa

La maman et le bébé se portent bien. Tous nos voeux de bonheur au petit Kenzo. Et bravo au papa.