Faits divers – Justice

Il aurait poignardé son épouse à 23 reprises en 2013, il comparait devant les assises de la Côte-d’Or à Dijon

Par Stéphanie Perenon et Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne et France Bleu mardi 19 janvier 2016 à 17:05

le procès débute ce mercredi aaux assises de la Côte-d'Or
le procès débute ce mercredi aaux assises de la Côte-d'Or © Radio France - Philippe Renaud

Un homme d’une quarantaine d’années comparait, à partir de ce mercredi 20 janvier, devant les assises de la Côte-d’Or. Il est soupçonné, dans la nuit du 14 au 15 novembre 2013, d'avoir sauvagement poignardé son épouse de 23 coups de couteau, au domicile du couple à dans l’agglomération dijonnaise.

L'alcool était le pire ennemi du couple, c'est ce que dit une avocate de la partie civile. Un couple qui avait pourtant envie de s'en sortir, qui avait des projets comme celui de récupérer leurs enfants respectifs, nés chacun d'unions précédentes. Après avoir travaillé plusieurs années comme chauffeur livreur pour lui et comme vendeuse, pour elle, le couple était sans emploi et l'alcool trop présent dit encore l’avocate.

Cette nuit là à Quetigny (14 novembre 2013) dans l’agglomération de Dijon, l'un comme l'autre avait beaucoup bu quand une dispute a éclaté. La victime âgée d'une 40aine d'année a été retrouvée morte poignardée de 23 coups de couteau. A leur arrivée les gendarmes découvrent le mari semi somnolent près du corps de sa femme, encore ivre, il n'a pas pu être entendu tout de suite.

C'est pourtant lui, qui après la dispute avec sa compagne, a appelé sa mère pour lui dire qu'il avait fait quelque chose de grave. C'est d'ailleurs cette dernière qui a prévenu les gendarmes. Le procès doit durer trois jours. Le verdict est attendu ce vendredi.