Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il avait plus d'un kilo de cocaïne dans l'estomac : une "mule" interceptée sur l’autoroute A1, près de Péronne

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Un homme qui avait ingurgité plus d'un kilo de cocaïne a été interpellé le jeudi 25 février lors d'un contrôle douanier sur l'autoroute A1, près de Péronne (Somme). Il est en détention provisoire en attendant d'être jugé à Amiens, mi-avril.

L'homme a été interpellé lors d'un contrôle douanier (photo d'illustration).
L'homme a été interpellé lors d'un contrôle douanier (photo d'illustration). © Radio France - Anthony Raimbault

Au départ, ça ressemblait à un banal contrôle routier... Jeudi 26 février, les douanes d'Amiens, ont saisi plus d'un kilo de cocaïne lors d'une opération sur l'autoroute A1, au niveau de l'aire de repos Maurepas, près de Péronne (Somme). Sauf que la drogue n'était pas dissimulée dans une valise ou dans un sac, mais dans...le passager d'une voiture ! 

L'occupant d'une voiture contrôlée, transportant 4 personnes, était en effet ce qu'on appelle une "mule" : avant le départ, il avait ingurgité une importante quantité la drogue.

Lors du contrôle douanier - sur l'aire de repos situé près du péage de Maurepas - cet homme de nationalité lettonne est d'abord testé positif aux produits stupéfiants, en l'occurence à la cocaïne.

Plus de 45.000 euros de drogue 

C'est une fois transporté au CHU d'Amiens que la marchandise est découverte. Le passager avait avalé 1.365 grammes de drogue, répartis dans 61 préservatifs et 6 ovules. Le tout pour une valeur de plus de 45.000 euros sur le marché noir. 

Le mis en cause, remis à la gendarmerie de Péronne, devait être jugé ce lundi 1er mars, en comparution immédiate au tribunal judiciaire d'Amiens, mais l'affaire a été renvoyé au 12 avril.

En attendant son procès, il est en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess