Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il avait tenté d'assassiner le compagnon de son ex : un ancien policier devant les Assises du Finistère

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Un commandant de police à la retraite comparaît à partir de ce jeudi 3 décembre devant la Cour d'assises du Finistère. Il est accusé d'avoir tenté d'assassiner le nouveau compagnon de son ex-compagne devant leur domicile à Concarneau. Le policier parle d'un coup de folie et nie toute préméditation.

Le tribunal de Quimper (illustration).
Le tribunal de Quimper (illustration). © Radio France - Adeline Divoux

Fin 2018, un ex-commandant de police lorientais se retrouve devant le domicile de son ex-compagne à Concarneau (Finistère). Il est accusé d'avoir tenté d'assassiner le compagnon de cette dernière

Lorsque la victime est rentrée chez elle, l'ex-policier s'est engouffré dans la voiture pour lui donner un coup de couteau à la carotide. La victime, un homme d'une quarantaine d'années travaillant dans la sécurité, a réussi à bloquer le geste et à déséquilibrer son agresseur. Un homme cagoulé et ganté selon la victime, bien que l'ex-policier assure qu'il portait un bonnet. Il tente une nouvelle fois d'enfoncer le couteau, mais la victime parvient à retenir la lame.

Un coup de folie

L'ancien commandant de police assure qu'il s'agit d'un coup de folie et que l'acte n'était pas prémédité. Il explique que le couteau appartenait à son ex-compagne et qu'il était venu lui rendre, avant de perdre la raison. Pourtant, trois semaines plus tôt, fin octobre, il avait demandé à son ex-compagne de venir chercher des affaires dans leur ancien domicile et avait essayé, à plusieurs reprises, de la pousser d'une échelle. Une plainte a d'ailleurs été déposée

Une autre question interpelle : pourquoi s'est-il garé à 300 mètres de la maison pour lui rendre un couteau et pas juste devant, puisqu'il y avait de la place ? Il expliquera également sa tenue - en noir, gants et bonnet - par le fait qu'il revenait d'un footing. 

Après un an d'incarcération, le policier à la retraite est assigné à résidence. Il encourt la prison à perpétuité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess