Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il avait tué l'amant de sa femme : début du procès à Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon

L'accident de la route cachait en fait une fusillade. Le 22 août 2010 à Perpignan, sur le rond-point du Méga-Castillet, un homme avait tiré sur l'amant de sa femme, qu'il poursuivait depuis Elne. L'amant était mort de ses blessures. Le meurtrier présumé est jugé pour assassinat à partir d'aujourd'hui par la cour d'assises des Pyrénées-Orientales.

Palais de justice de Perpignan
Palais de justice de Perpignan © Radio France

Au départ, tout laissait penser à un simple accident. Quand les pompiers sont appelés au petit matin du 22 août 2010, ils pensent secourir les victimes d'un accident. une voiture en a percuté une autre par l'arrière, dans le rond-point du Méga-Castillet. Il est 6 heures du matin, c'est l'été, et avec les premières lueurs du jour, les secouristes se rendent vite compte que ce n'est pas la route qui a tué, mais bien un homme qui a tiré sur un autre.

Tout commence à Elne, où habite David, un mécanicien auto avec sa femme. En pleine nuit, le couple est, une fois de plus nargué par Mehdi, l'amant, qui rôde autour de la maison conjugale avec sa voiture. Le sang du mécano ne fait qu'un tour, et il prend le volant pour poursuivre son rival. Mais juste avant de démarrer, il embarque avec lui un fusil à pompe qu'il a acheté quelques semaines plus tôt.

Le mari tire sur la voiture de l'amant tout en conduisant

Les deux voitures s'engagent à toute vitesse sur la voie rapide, direction Perpignan. Arrivé sur le rond-point du Méga Castillet, à la faveur du ralentissement, le mécanicien sort son fusil et tire sur la voiture devant lui, tout en conduisant. La balle brise la vitre arrière, et touche l'amant à la tête. L'homme est gravement blessé, il meurt le lendemain.

Une rivalité amoureuse qui déclenche l'irréparable

Les deux hommes se cherchent depuis plusieurs semaines. David, le mari, mécanicien auto, 35 ans aujourd'hui, ne supporte pas que l'amant vienne régulièrement le narguer. Cette nuit d'août, Mehdi est encore venu rôder autour de la maison, en pleine nuit, en klaxonnant et en criant des injures. Depuis des mois aussi, il appelle le mari sur son téléphone portable, le harcèle, et le menace de mort. Il va même jusqu'à taguer la maison familiale.

En fait l'amant ne supporte pas d'avoir été éconduit. Car Sabrina, la femme au centre de l'histoire, a préféré revenir vivre avec son mari, malgré une relation avancée et régulière avec son amant.

Ils s'échangeaient des photos de leurs ébats respectifs avec la jeune femme

Les deux hommes étaient en concurrence directe, frontale. Régulièrement, ils échangeaient des photos sur leurs téléphones portables. Des images de leurs ébats respectifs avec Sabrina, avec le consentement de la jeune femme.

Cette nuit d'août 2010, excédé par cette rivalité, le mécano dit avoir juste voulu faire peur à son rival, en tirant dans les roues pour le stopper et lui "mettre une raclée", sans le tuer. Mais c'est bien pour assassinat que l'homme est jugé par la cour d'assises des Pyrénées-Orientales. Le verdict devrait être rendu vendredi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess