Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il chassait ses victimes sur internet en se faisant passer pour une adolescente

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Un prédateur sexuel a été interpellé en Bergeracois. L'homme de 29 ans, déjà condamné pour détention d'images pornographiques avec des enfants, prenait rendez-vous avec des jeunes filles rencontrées sur internet. Il est en détention provisoire.

Les gendarmes de Vélines ont ouvert leur enquête en juillet 2019
Les gendarmes de Vélines ont ouvert leur enquête en juillet 2019 © Radio France - Harry Sagot

Un homme de presque 30 ans a été mis en examen ce jeudi par la juge d'instruction de Bergerac, notamment pour atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans, pour propositions sexuelles à mineur de moins de 15 ans", et pour détention et diffusion d'images pédo-pornographiques. Il a été placé en détention provisoire.

Une enquête ouverte en juillet 2019

C'est la maman d'une adolescente de la région de Toulouse qui a donné l'alerte en juillet 2019 : un homme proposait des relations sexuelles à sa fille de 13 ans, et lui envoyait des photos de lui dénudé. Les gendarmes ont rapidement trouvé l’expéditeur grâce à son adresse de connexion, et sont venus saisir son ordinateur à Villefranche-de-Lonchat. Dès sa première garde à vue le 15 juillet à la gendarmerie de Vélines, l'homme a reconnu qu'il avait contacté des jeunes filles pour des rendez-vous, et son ordinateur a été saisi. Les enquêteurs ont retrouvé de nouvelles vidéos sur cet ordinateur, et ils ont pu reconstituer le scénario de ses contacts avec les jeunes : le trentenaire se faisait d'abord passer pour une adolescente, avant de recommander un homme et d'envoyer des images de lui dénudé. Il reconnaît d'ailleurs avoir eu plusieurs rendez-vous et des relations sexuelles avec des jeunes filles entre 2017 et fin-2019 ; aucune plaint n'a été déposée à ce jour, mais l'enquête doit maintenant établir l'identité de ces jeunes-filles. Les gendarmes doivent surtout retrouver celles qui avaient moins de 15 ans, l'âge minimal de consentement à une relation sexuelle.

Déjà condamné en 2019

Ce homme de 29 a déjà été condamné pour détention d'images pornographique avec des enfants par le tribunal correctionnel de Lyon en 2019, pour des faits datant de 2011 et 2012. Il était donc dans la période de mise à l'épreuve.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu