Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il courait avec un maillot "Ben Laden", un homme condamné à six mois de prison ferme à Caen

mercredi 8 novembre 2017 à 11:36 - Mis à jour le mercredi 8 novembre 2017 à 11:41 Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Un homme de 34 ans a été condamné à six mois de prison ferme pour apologie du terrorisme ce mardi à Caen. Il avait fait floquer et porté un maillot de football au nom de "Ben Laden".

Un homme de 34 ans condamné à Caen à 6 mois de prison ferme pour avoir fait floquer et porté un maillot de foot au nom de Ben Laden (illustration).
Un homme de 34 ans condamné à Caen à 6 mois de prison ferme pour avoir fait floquer et porté un maillot de foot au nom de Ben Laden (illustration). © Getty

Caen, France

Un homme de 34 ans a été condamné mardi à Caen à six mois de prison ferme pour avoir fait floquer et porté un maillot de foot au nom de "Ben Laden". Il a été jugé pour apologie du terrorisme. En cause, des faits qui se sont produits en juin dernier dans un magasin de sports de l'agglomération caennaise. Un homme se présente ce jour-là pour commander un maillot du Real Madrid. Maillot qu'il veut faire floquer au nom de Ben Laden. Ce qui intrigue le vendeur. D'autant que le client est visiblement sous bracelet électronique. Il alerte la police qui perquisitionne au domicile de l'individu.

Six autres maillots personnalisés dont un "Mollah Omar"

C'est là que les enquêteurs découvrent six autres maillots personnalisés. L'un notamment au nom de "Ali le Chimique", l'ex cousin de Sadam Hussein, un autre floqué "Abou Hamza", un imam radical fervent militant du djihad. Il y avait aussi "Mollah Omar" le célèbre ancien chef des talibans en Afghanistan. Tout cela n'était que de l'humour, de la provocation s'est défendu le prévenu au tribunal. De "l'immaturité qui n'a rien à voir avec l'apologie du terrorisme" a expliqué son avocat.

Un sentiment qui n'a pas été partagé par les juges. Car des photos du chef d'Al-Qaïda ainsi qu'une vidéo djihadiste auraient également été retrouvées sur l'ordinateur du fan de maillots de foot. Un homme déjà condamné, par ailleurs, à 15 reprises, pour outrages et violences. Il va donc devoir retourner en prison, pour six mois et se voit priver des ses droits civiques pour 5 ans.