Faits divers – Justice

"Il a crié toute la nuit pour réchauffer son corps", raconte la mère du miraculé d'Artouste

Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne et France Bleu mercredi 1 février 2017 à 0:46

Mathias le skieur miraculé d'Artouste (à droite ) avec un secouriste dans l'hélicoptère
Mathias le skieur miraculé d'Artouste (à droite ) avec un secouriste dans l'hélicoptère © Radio France -

Ce mardi matin le jeune skieur porté disparu à Artouste a été retrouvé sain et sauf accroché à un arbre, il a passé la nuit dans la neige. Sa maman raconte comment il a survécu.

Depuis lundi en fin de journée un skieur était porté disparu dans la station de ski d'Artouste. Le jeune de 22 ans originaire du Gers et récemment installé à Pau a été retrouvé sain et sauf ce mardi en fin de matinée. Sur une zone hors-piste, Mathias a fait une chute d'une cinquantaine de mètres et s'est retrouvé bloqué à flanc de montagne. Ne pouvant prévenir les secours le jeune skieur a passé la nuit dehors.

Mathias a été secouru ce mardi en fin de matinée dans le secteur du téléski d'Herrana à Artouste. Après plusieurs passages en hélicoptère Dragon 64 les gendarmes ont fini par le repérer, il agitait sa veste orange fluo entre les arbres. Le jeune skieur est un miraculé, il est sorti des urgences de l'hôpital de Pau en fin d'après-midi, il a plusieurs hématomes.

Crier pour se réchauffer

Certes les températures sont remontées depuis quelques jours en Béarn mais les nuits restent très fraiches en altitude. Il faisait 3 degrés dans le nuit de lundi à mardi et le jeune skieur était dans la neige recroquevillé sur un arbre pour ne pas tomber plus bas. Il raconte avoir vu une petite avalanche passer à quelques mètres de lui.

Il a crié pendant 22 heures pour réchauffer son corps. — la maman du miraculé

À la sortie des urgences c'est Nicole, la mère de Mathias, qui raconte ce que son fils a vécu. Pour ne pas mourir de froid, "Mathias n'arrêtait pas de se taper, il avait les mains et les pieds gelés, et il a crié pendant 22 heures pour réchauffer son corps". Mathias a vu et entendu l'hélicoptère passer plusieurs fois au dessus de lui. "La première fois il a levé les bras mais l'hélicoptère n'a rien vu, puis il est revenu mais toujours pas vu Mathias et puis mon fils a secoué sa veste fluo et là les secours l'ont vu" raconte la maman marquée par cette terrible attente. Nicolas raconte son émotion : "j'ai fondu en larmes quand je l'ai vu aux urgences, j'ai eu très peur, il m'avait dit qu'il allait skier avec un copain mais il m'a menti".

Il m'a dit "Maman tout va bien". — la maman du miraculé

Le jeune skieur est sorti épuisé mais sur ses deux jambes des urgences de l'hôpital de Pau, il était entouré de sa maman et de plusieurs de ses amis. Il est reparti se reposer à Nogaro dans le Gers, sa ville d'origine.

Nicole la maman de Mathias raconte comment son fils a survécu au froid