Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il dégaine un pistolet après un refus de priorité, les gendarmes découvrent un arsenal à son domicile

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Un automobiliste qui avait dégainé un pistolet après une altercation a été interpellé par les gendarmes de Saint-Ambroix. L'homme, qui pratiquait le tir sportif de compétition, détenait en toute légalité un véritable arsenal à son domicile.

Les armes retrouvées lors de la perquisition
Les armes retrouvées lors de la perquisition - Gendarmerie du Gard

Le vendredi 18 décembre vers 18h, un automobiliste alerte la brigade de Saint-Ambroix. Il vient d'être menacé par un autre usager de la route avec une arme de poing, suite à une altercation pour le non respect d'une priorité. Les indications qu'il donne permettent aux gendarmes de Saint-Ambroix d'interpeller rapidement le mis en cause devant son domicile.

Il n'oppose aucune résistance et reconnaît spontanément les faits. Il est porteur de l'arme de poing qu'il a exhibée, un pistolet GLOCK 9 mm. Il explique avoir eu peur que la situation dégénère lors de l'altercation et a exhibé l'arme pour couper court.

La perquisition effectuée à son domicile amène la découverte d'autres armes : trois pistolets automatiques 9 mm, un révolver 38 SPE et un révolver 357 Magnum, ainsi que neuf fusils ou carabines de calibres 12, 22 LR, 9 mm, 223 REM, 308 WIN, certaines avec lunettes et une avec un silencieux. Toutes sont détenues légalement dans le cadre du tir sportif de compétition.

Le mis en cause a été présenté au parquet d'Alès et s'est vu délivrer une convocation avec reconnaissance préalable de culpabilité pour le mois de mai prochain. Les armes n'ont pas été restituées.

Les armes découvertes lors de la perquisition
Les armes découvertes lors de la perquisition - Gendarmerie du Gard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess