Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il écumait les concerts de Shaka Ponk pour voler des téléphones

mardi 3 avril 2018 à 19:07 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu Maine

Un homme a été interpellé samedi 31 mars à Epernay, dans la Marne. Il a profité d'un concert de Shaka Ponk pour voler les téléphones des spectateurs. Il reconnait des vols au Mans et Epernay, mais des téléphones ont été dérobés sur toute la tournée du groupe.

Le voleur profitait des bousculades pour faire les poches des spectateurs et dissimulait les téléphones contre son corps, sous une combinaison de plongée.
Le voleur profitait des bousculades pour faire les poches des spectateurs et dissimulait les téléphones contre son corps, sous une combinaison de plongée. © Maxppp - Herve COSTE

France

Il reconnait des vols au Mans, et à Epernay, mais la même méthode a été utilisée dans de nombreux concerts de la tournée. Un homme, d'origine roumaine, a été interpellé à Epernay dans la Marne, samedi dernier, à la sortie d'un concert de Shaka Ponk, dans la salle du Millesium. Il est suspecté d'avoir volé des téléphones lors de concerts du groupe, dans toute la France. 

Une méthode originale

Le suspect porte un large sweat-shirt. Dessous, une combinaison de plongée sous marine. Il coince les smartphones entre le latex et sa peau, ce qui lui permet de ne pas se faire repérer en cas de fouilles. 

Pendant le concert, il repère ses cibles et profite des pogos, ces bousculades bien connues des amateurs de punk et de rock, pour soutirer les téléphones à ses victimes. Le voleur fait ensuite le tri, garde ceux qui ont la plus forte valeur, et se débarrasse des autres. D'ailleurs, à la fin des concerts, de nombreux appareils sont retrouvés au sol. Une fois sorti du concert, il écoule son butin sur internet. 

Suspecté de vols dans toute la France 

Lors de son interpellation, les forces de l'ordre retrouvent sur lui 14 téléphones. Il reconnait également huit vols, le 23 février dernier, lors d'un concert du groupe au Mans. "C'était connu que de nombreux téléphones étaient volés lors des concerts de Shaka Ponk", confie-t'on au commissariat du Mans, les bousculades étant propices aux larcins. "Cela aurait été plus compliqué au concert de Julien Clerc !"  La police sarthoise a répertorié une dizaine de plaintes, communiquées à ses collègues d'Epernay, en charge de l'enquête. 

Des vols, commis dans les mêmes circonstances, se sont produits à Nantes, Tours, Paris et Lyon. Le suspect nie pour le moment toute implication. Il sera jugé ce jeudi en comparution immédiate, au tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne