Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Il était en train de démonter la porte de la salle de bain" : Asmae raconte son calvaire de femme battue

vendredi 24 novembre 2017 à 5:04 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes ce samedi, France Bleu Saint-Etienne Loire donne la parole aux victimes. À Saint-Étienne, Asmae raconte comment elle a fini par s'en sortir.

Asmae a été frappée pendant des années par son mari sous les yeux de ses enfants
Asmae a été frappée pendant des années par son mari sous les yeux de ses enfants © Radio France - Jeanne Marie Marco

Loire, France

Ce témoignage vous risquez de ne pas l'oublier. Asmae a été pendant des années frappée par son mari. Aujourd'hui, elle a réussi à s'en sortir et accepte de raconter son histoire à France Bleu Saint-Étienne Loire. Dans la Loire, en moyenne, sept situations de violences conjugales sont traitées chaque jour.

J'ai rencontré mon mari c'était l'amour fou. Je suis arrivée en France, il a changé complètement" - Asmae

Asmae a rencontré son mari il y a quelques années au Maroc." J'étais hôtesse de l'air", raconte la jeune femme. "C'était l'amour fou, j'ai pas eu le temps de le connaître. Je suis arrivée en France, il a changé complètement. Il a commencé à boire, à me frapper et à me rabaisser".

Attaquée avec un katana

Asmae subit alors des violences quotidiennes jusqu'à ce terrible jour. Un jour, Asmae décide de quitter son logement, son mari est alors devenu extrêmement violent au point de vouloir la tuer. Heureusement, la jeune femme avait son téléphone portable sur elle et a prévenu la police qui est arrivée à son secours.

"Il a sorti un katana, il a voulu me tuer avec ma fille. C'était horrible. Heureusement, j'ai fui dans la salle de bain, j'ai fermé. Il était en train de démonter la porte de la salle de bain avec un tournevis et, pour l'amour de dieu, j'avais un téléphone [...] j'ai pris mon téléphone j'ai appelé la police [...] j'ai dit je suis dans la salle de bain, ils m'ont dit vous rentrez dans la baignoire on arrive. Ils sont arrivés et ils l'ont pris".

J'existe malgré tout ce qu'il m'a fait" - Asmae

Aujourd'hui, Asmae a divorcé de son mari et elle est hébergée dans un foyer et se bat contre les violences faites aux femmes. En partenariat avec la préfecture de la Loire, elle a participé, avec d'autres victimes, à la création du clip "Un déclic : ta vie". "Aujourd'hui", confire Asmaea, "je suis fière de participer à ce clip pour lui dire [son ex-mari] que j'existe malgré tout ce que tu m'as fait je suis là et j'espère que toutes les femmes [...] victimes de violences conjugales se réveillent [...]. Il faut le déclic et moi le déclic je l'ai eu. Je l'ai payé cher mais aujourd'hui je me sens bien. Je suis bien dans ma peau malgré tout ce qui est arrivé".

TÉMOIGNAGE I Asmae raconte son calvaire de femme battue

Un deuxième clip a été enregistré avec des personnalités locales telles que Florentin Pogba, le joueur de football de l'ASSE. Ce deuxième clip sera notamment projeté ce vendredi soir au Chaudron avant le coup d'envoi du match de Saint-Étienne contre Strasbourg.

  - Visactu
© Visactu -