Faits divers – Justice

"Il faut toujours des drames avant de bouger son c.." : le beau-frère de l'homme qui a tenté de s'immoler par le feu

Par Martine Bréson, France Bleu Paris mercredi 9 juillet 2014 à 6:00

Le bailleur social, France Habitation, abandonne la procédure d’expulsion contre la famille de l’homme qui avait tenté de s’immoler par le feu. Menacé d’expulsion et totalement désespéré, l' homme de 41 ans avait tenté de s’immoler par le feu le jeudi 26 juin devant le portail de la sous-préfecture de l’Haï-les-Roses (Val-de-Marne).

France Habitation a reçu son épouse mardi matin pour lui proposer un nouveau plan d’apurement de sa dette . Le bailleur social a proposé à la famille de rembourser sa dette de plusieurs milliers d'euros en versant 10 euros par mois en plus de son loyer.

Avant de s’immoler, l’homme avait appelé le service du contentieux pour expliquer qu’il avait emprunté de l’argent liquide à des amis et qu’il était prêt à payer . Selon France Habitation, on lui aurait répondu qu’il fallait envoyer un courrier pour formaliser sa proposition et mettre en place un nouveau plan d’apurement.

Pour le beau-frère, le bailleur n’a pas pris la mesure du désespoir du mari de sa soeur.  

L’homme avait voulu rencontrer le sous préfet mais ce jour là l’accueil était fermé au public. C’est devant le portail fermé que cet habitant du Kremlin-Bicêtre, menacé d'expulsion à cause d'impayés de loyer, s'est alors aspergé d'un liquide avant de mettre le feu avec un briquet. Le concierge et le chauffeur du sous-préfet sont rapidement intervenus. Ils lui ont jeté de l’eau. Gravement brûlé, l’homme a été conduit à l’hôpital Percy à Clamart (Hauts-de-Seine) où il a été plongé dans un coma artificiel .

 

18h30 immolé