Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il n'y aura pas de nouvelle prison dans la Manche

mardi 9 octobre 2018 à 19:17 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Mauvaise nouvelle pour la Manche : le futur programme immobilier pénitentiaire de l'Etat a été dévoilé ce mardi et aucun projet n'est retenu dans la Manche.

Pour Nicole Belloubet, les besoins en places de prison sont en baisse dans la Manche.
Pour Nicole Belloubet, les besoins en places de prison sont en baisse dans la Manche. © Maxppp -

Le programme immobilier pénitentiaire de l'Etat précise les projets de nouvelles prisons qui seront construites dans les prochaines années. Et pour la Manche, aucun établissement n'est retenu : une douche froide à Cherbourg et Saint-Lô, les deux villes qui étaient en lice pour accueillir un nouvel établissement qui aurait garanti des conditions d'incarcération dignes, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui dans les 2 actuels maisons d'arrêt de la Manche à Coutances et Cherbourg. 

Des maisons d'arrêt dignes du 19e siècle aujourd'hui

Cette mise à l'écart de la Manche est incompréhensible pour le député Philippe Gosselin qui estime que "malgré quelques travaux de modernisation qui seront réalisés, les actuelles maisons d'arrêt manchoises resteront dignes du 19e siècle". Pour le député Les Républicains de Saint-Lô, les besoins d'un nouvel établissement carcéral sont importants et avérés dans notre département : les actuelles prisons à Cherbourg et Coutances sont surpeuplées et largement vétustes. Sous le mandat de Nicolas Sarkozy, Philippe Gosselin avait obtenu l'engagement pour la construction d'une nouvelle prison à Saint-Lô. Le terrain était même choisi. Mais l'alternance avait condamné le projet.

"un désavoeu de la parole présidentielle"

C'était ensuite Cherbourg qui avait tenu la corde, choisie pour accueillir la future prison manchoise lorsque Bernard Cazeneuve occupait Matignon. Les collectivités se frottaient les mains à l'idée d'accueillir un établissement synonyme d'activité économique et d'emplois.  Mais la Garde des Sceaux Nicole Belloubet a donc tranché et écarté la Manche de son "plan prison". Pour le maire de Cherbourg-en-Cotentin, Benoît arrivé, "c'est un désavoeu de la parole de du Président de la République et de ses engagements". La décision suscite même des regrets chez la député de la majorité, Sonia Krimi, même si cette dernière, dans un communiqué, indique que "pour le Ministère de la Justice, cette décision s'explique par la diminution des besoins de places d'incarcération dans le département.